Dans les stations de la Drôme, la saison d’été est aussi vitaminée que celle de l’hiver ! Si vous recherchez des sensations fortes, sans être pour autant des sportifs de l’extrême, direction le col de Rousset. Parmi ses activités phares, la luge sur rail et la trottinette de descente.

Foncer droit dans la pente sur une piste noire de ski alpin n’est pas donné à tout le monde. En luge sur rail, c’est possible, grâce à un système qui bloque la vitesse à 40 km/h, ce qui est déjà (très) impressionnant au ras du sol, surtout dans une pente à 55 %. Soit l’équivalent d’une piste noire au ski comme on en trouve au col de Rousset ! « Du fait de cette pente et du système mono-rail – qui donne un côté manège en balançant un peu à droite à gauche, mais toujours en sécurité –, cette piste de luge procure pas mal d’adrénaline. Elle est aussi agréable parce qu’elle est variée, avec une belle vue sur le Diois au sommet, puis elle alterne avec des passages en sous-bois et dans des clairières, sans oublier celui emblématique de la passerelle vers le milieu du parcours », détaille Nicolas Betton, chargé de promotion et de commercialisation des stations de la Drôme. Comptez trois minutes de montée (300 m de long) et deux à quatre minutes de descente (760 m, sur presque 300 m de dénivelé).

©Crespeau

La trottinette de descente en pleine ascension

Des sensations fortes, vous pouvez aussi en expérimenter sur les itinéraires descendants desservis par le télésiège débrayable. En VTT, bien sûr, avec pas moins de dix pistes (1 verte, 5 bleues, 2 rouges, 1 noire et 1 double noire). Mais aussi en trottinettes de descente tout terrain sur cinq d’entre elles (la verte et quatre des cinq bleues). «Nous conseillons aux néophytes de débuter par la verte, qui est un chemin large, idéal pour appréhender l’engin, plus accessible qu’un VTT, dans la mesure où l’on n’est pas gêné par la selle. La stabilité est meilleure grâce au centre de gravité plus bas, permettant d’adopter une position plus naturelle.

©Crespeau

Ensuite, l’on peut se lancer sur les pistes bleues, dans les bois et en pente douce, mais très ludiques, avec quelques modules en bois et de petits sauts », décrit Nicolas Betton. Séquence fun garantie !

Martin Léger

Pratique : Le télésiège débrayable et la luge sur rail sont ouverts tous les jours du 6 juillet au 1er septembre, puis les week-ends de septembre, de 10h30 à 17h30. Tarifs luge sur rail : à partir de 5 € le tour, 23 € les 5 tours. Packages location de trottinette + accès au télésiège sont proposés à partir de 9 € adulte / 7 € enfants pour une descente. Plus d’infos ici

photos ©Crespeau