Le bon endroit pour allier les plaisirs nautiques à ceux de la montagne ? La Matheysine, qui recèle différents lacs : Laffrey, Monteynard, Sautet et Valbonnais. Avec chacun une identité propre, mais un même contraste saisissant entre l’eau et les cimes.

L’eau et la roche. Deux éléments fondamentaux de la nature, réunis avec bonheur en Matheysine. Ce territoire de moyenne montagne — compris entre Laffrey, La Mure, Corps, Monteynard et le col d’Ornon — abrite en effet de nombreux lacs, comme le Monteynard, le Sautet, les lacs de Laffrey (au nombre de quatre), ou celui de Valbonnais. De magnifiques perles d’eau dans un écrin montagnard. “Si les lacs de Laffrey et du Monteynard sont les plus connus, les autres méritent également d’être découverts. Comme celui du Sautet, paisiblement niché au pied de l’Obiou, ou celui de Valbonnais, dans un endroit très préservé à l’orée des Écrins”, souligne Mehdi Kerbati, directeur de Matheysine Tourisme.

Tous se prêtent à merveille à la baignade, avec des plages aménagées et souvent enherbées, à l’exception de celui du Monteynard, ainsi que deux des lacs de Laffrey (lac Mort et Pierre-Châtel), où elle est interdite. Dans tous les autres, quel plaisir de nager dans une eau rafraîchissante, lorsque règnent sans partage les chaleurs estivales ! Avec d’esthétiques sommets en ligne de mire, comme l’Obiou, sentinelle du Dévoluy, ou le Grand Serre, point de repère du plateau matheysin.

©Matheysine Tourisme/O.Humeau

 À voile, à rame ou à pédale

Pour s’adonner à la navigation, plusieurs possibilités. Très bien exposés aux vents, les lacs du Monteynard et de Laffrey permettent de s’initier ou de se perfectionner en planche à voile, catamaran, dériveur… En version moins technique mais tout aussi ludique, vous pouvez louer des pédalos, paddles ou kayaks sur les lacs du Sautet, de Laffrey, du Monteynard et de Valbonnais. “Ces embarcations douces permettent d’explorer à loisir les différents lacs, par exemple de passer sous l’une des passerelles himalayennes du Monteynard, ou de découvrir les gorges de la Souloise, au Sautet”, précise Mehdi Kerbati.

Envie d’une croisière sur une eau turquoise ? C’est alors le Monteynard qu’il faut choisir. Le bateau touristique appelé La Mira se faufile dans des gorges étroites, entre des falaises de schiste ou de calcaire, et passe sous les impressionnantes passerelles himalayennes. Nouveauté de cette année : des croisières-repas avec concert de jazz. Si romantique !

©Matheysine Tourisme/0.Humeau

Toutes ces activités aquatiques peuvent bien entendu être combinées avec de belles randonnées accessibles en Matheysine. Pour apprécier encore davantage les flots bleus !

Jeanne Palay

Pour en savoir plus : http://www.matheysine-tourisme.com

photos © O. Humeau/Matheysine Tourisme.