Prévue ce samedi 14 mars, la quatrième édition du Grand Prix de Serre-Chevalier, « la course la plus folle du pays », n’aura finalement pas lieu. Toutes les conditions étaient réunies pour que le Grand Prix 2020 soit exceptionnel : une couche de neige plus que parfaite, grand soleil et du beau monde engagé avec plus de 2000 « doux » et « dingues » -en référence aux noms des deux parcours proposés- inscrits…

Mais c’était sans compter sur l’épidémie de coronavirus et les mesures prises par les autorités pour contenir son développement sur le territoire. Depuis le 8 mars au soir, les rassemblements en milieu confiné ou non de plus de 1000 personnes, sont interdits. L’événement haut-alpin fait donc partie de cette catégorie, même si les participants ne sont pas réunis en un seul endroit à la fois mais répartis sur le domaine skiable.
Les organisateurs remercient toutes les personnes de la station, salariés ou bénévoles, qui se sont impliquées dans la préparation de l’édition 2020 du Grand Prix de Serre-Chevalier.
Les participants auront le choix soit d’être remboursés de leur inscription, soit de venir profiter du domaine skiable d’ici la fin de saison, un forfait journée ainsi qu’un cadeau leur sera remis (renseignements auprès de l’exploitant).

Si ce temps fort de l’hiver 2020 est annulé, en revanche, le domaine skiable reste ouvert jusqu’au 19 avril et offre du grand ski avec près de 80 centimètres au bas des pistes et plus de 3 mètres au sommet !

©Pierre Morel