A défaut d’un périple international (le parcours initial Lyon-Canton, qui devait démarrer au printemps 2020, a été repoussé à 2021 en raison du Covid-19), le Sun Trip France s’est élancé de Lyon le 14 juillet et s’achèvera à Albertville le 9 août. Ce « rallye-raid » rassemble une trentaine de participants, qui se déplacent sur des vélos mus à la fois par l’énergie musculaire et par l’énergie solaire, via des panneaux. Le parcours se décompose en 7 étapes (jusqu’à 850 km de long entre Plouguerneau, en Bretagne, et Pau), cumulant 3000 kilomètres. A l’image d’un Vendée Globe, le choix de l’itinéraire est libre, hormis quelques points de passages obligatoires, comme les cols du Tourmalet, de l’Iseran ou du Cormet de Roselend.

Le Sun Trip se déroule sur des vélos mus par les énérgies musculaire et solaire © Zeppelin

Véritables géo-trouve tout, les concurrents du Sun Trip France se déplacent en autonomie totale (sans véhicule d’assistance). Ils iront à la rencontre des populations pour expliquer leur démarche, et démontrer que les nouvelles énergies permettent de bouger différemment. Plusieurs temps de rencontre entre participants et grand public sont ainsi prévus durant ce Sun Trip France. On peut notamment citer la présentation du projet le 6 août de 16h à 18h sur la Place de l’Auditorium à Val Cenis (suivie d’une conférence à l’auditorium à partir de 18h). Le 8 août à Bourg-Saint-Maurice, vous pourrez échanger à l’occasion d’un accueil ravitaillement à 17h au centre ville, avant la montée aux Chapieux (en direction du Cormet de Roselend). Enfin, le 9 août à Albertville, pour l’arrivée de cette aventure, une tournée des quartiers aura lieu à 16h, avant l’arrivée et des animations à partir de 17h sur la Place de l’Europe, et enfin à 18h la cérémonie de clôture et la conférence « Quelle est votre Vélosophie ? Le vélo dans tous ses états. »

© Zeppelin

Photos © Zeppelin

- Advertisement -