L’Alpe d’Huez accueille du 18 au 21 juillet les championnats de France de VTT, avec 1500 pilotes attendus (toutes catégories confondues) dans les quatre disciplines au programme : 895 en cross-country, 100 en cross-country eliminator (l’équivalent, pour le VTT, du skicross), 350 en descente et 155 en trial. Le point névralgique de l’événement se trouvera avenue du Rif Nel (au niveau de l’arrivée du Tour de France). En cross-country, les vététistes s’affronteront sur une boucle compacte de 3,8 km et 140 m de dénivelé (à parcourir jusqu’à six fois), « avec une montée roulante dans les alpages jusqu’au sommet du Rif Nel Express, puis une descente dans des pierriers naturels. Les pilotes évolueront sur des belles dalles  rocheuses, tantôt lisses, tantôt cassantes. C’est un terrain assez inédit », affirme David Moreau, le traceur.

© Laurent Salino

Pour la descente, le départ sera donné à 2500 m d’altitude, un peu en-dessous de l’arrivée du DMC des Grandes Rousses. Les concurrents emprunteront d’abord une piste noire permanente, avant de replonger en direction des bergers à travers les alpages sur une piste tracée pour l’occasion, « avec quelques rochers rapportés sur cette piste pour la rendre plus technique ». Pour le trial, pas moins de 90 rochers (et grosses billes de bois) seront amenés sur le parking du Rif Nel pour créer les différentes zones : « Il y a cinq zones par catégorie, et on les modifie entre les qualifications et la finale », indique David Moreau.

Photos : © Laurent Salino

- Advertisement -