Sans surprise, en raison de l’épidémie de Coronavirus, la Fédération française de Ski a « décidé de suspendre à partir du vendredi 13 mars à minuit et jusqu’à nouvel ordre toutes les compétitions de toutes disciplines, de tous niveaux et de toutes catégories. » Elle demande aussi à tous ses clubs affiliés de « suspendre toute activité (entraînement, loisir ou autres), à partir du vendredi 13 mars minuit jusqu’à nouvel ordre, afin d’éviter tout regroupement qui serait de nature à favoriser une propagation du virus ».

Les cours de ski sont pour le moment maintenus © Agence Zoom – SNMSF

« Seuls les athlètes des Equipes de France déjà à l’étranger sur les sites de compétition et engagés sur les épreuves de Coupe du Monde actuellement en cours jusqu’à dimanche sont pour l’heure encore autorisés à y participer. » Au gré des annulations, celles-ci se réduisent à peau de chagrin. Les dernières courses de ski alpin de la saison ont ainsi été annulées (Alexis Pinturault termine ainsi 2e du général, remporté par le Norvégien Kilde, alors que l’Italienne Federica Brignone remporte le gros globe chez les femmes), tout comme les finales de skicross, de ski de bosses ou encore les relais de dimanche en biathlon à Kontiolahti (les poursuites individuelles de samedi sont en revanche maintenues).

Pour Emilien Jacquelin (à gauche), Quentin Fillon-Maillet et autres Martin Fourcade, les poursuites de samedi 14 mars à Kontiolahti (Finlande) seront les dernières courses de la saison © Christophe Pallot / Agence Zoom

Pour l’instant, l’ensemble des stations de ski françaises restent ouvertes. Sur Twitter, Domaines Skiables de France écrivait à la mi-journée : « Nous appliquons les consignes de l’Etat. Aujourd’hui, nous sommes ouverts. La situation étant très évolutive, nous vous tiendrons informés. » Bref, autant dire que le couperet de la fermeture pourrait tomber à tout moment, comme c’est déjà le cas en Italie (fermeture totale et définitive), en Autriche (fermeture de la quasi-totalité des stations dimanche 15 mars au soir), en Suisse (fermeture des stations du Tessin), en Slovaquie et en République Tchèque (toutes les stations à l’arrêt), en Pologne (une quinzaine de stations concernées) ou encore en Espagne (fermeture de Cerler et de Formigal-Panticosa). Pour revenir à la France, les cours de ski sont pour le moment maintenus (tout du moins pour les cours en effectif limité et en extérieur), alors que les garderies, crèches, ainsi que tous les lieux confinés, notamment avec des enfants en bas âge, seront fermés.

Photo de une : Comme de très nombreux événements en stations (compétitions organisées par la FFS et/ou ceux rassemblant plus de 100 personnes), l’Ofé X Day, compétition de skicross pour les 11-14 ans, prévue les 21 et 22 mars à l’Alpe d’Huez, est malheureusement annulé. © Cyrille Quintard

- Advertisement -