Plus que jamais, le besoin de reconnexion à la nature se fait sentir cet été. L’Oisans, massif préservé et accueillant, fait partie des endroits privilégiés pour répondre à ce besoin. Quelques exemples d’activités qui font du bien : balades créatives, sorties en alpages, initiation en douceur au trail.

Le but est de passer un moment familial dans la nature, en faisant une pause création. Cela permet de lâcher le cerveau, de faire confiance à ses ressentis, et de se ressourcer”, expose l’artiste plasticienne Florence Turc-Chalvin, dont l’atelier est situé au Bourg-d’Oisans. Qui ajoute : “On n’est pas là pour faire quelque chose de beau, mais pour expérimenter. L’essentiel est dans la démarche, pas dans le résultat”.

© Les ateliers de Flo

Ses balades créatives de deux heures sont destinées à un public familial, à partir de 5 ans, tous les lundis entre le 12 juillet et le 16 août. La marche dure environ trois quarts d’heure, en forêt ou au bord d’une rivière. Aucune dimension sportive, mais juste une immersion dans la beauté. “On se pose ensuite dans un lieu féerique. Et chacun entre en création à partir de ce qu’il a vu, ressenti, ou envie de faire”. Florence fournit du matériel (aquarelles, ficelles, supports…), à compléter avec les trésors de la nature.

La vie pastorale vue par un berger

La Maison des alpages de Besse-en-Oisans propose des sorties familiales à la journée, intitulées “Rencontre avec les troupeaux”, et “Rencontre avec les bergers”. Dans les deux cas, un accompagnateur en montagne emmène un groupe de 15 personnes maximum dans des alpages. Le but : découvrir la vie pastorale et la montagne (botanique, géologie…). Parfois, c’est le berger lui-même qui évoque son métier et prend le temps d’échanger avec les visiteurs.

Les sorties “Rencontre avec les troupeaux” ont lieu tous les mardis et les jeudis, entre le 8 juillet et le 26 août. Et les “Rencontre avec les bergers” tous les mercredis de l’été. Toutes très accessibles, elles ne comportent que 400 à 600 mètres de dénivelé. “Ce ne sont pas des randonnées sportives, mais une occasion d’apprendre beaucoup de choses de façon vivante”, précise Alexandre Szymczak, le responsable de la Maison des alpages.

Le trail pour les nuls

Un peu plus sportif, mais pas extrême tout de même : l’initiation au trail, tous les jeudis matin de l’été, par Fabrice Lair. Propriétaire du gîte de la Lignarre, à Ornon, il est aussi trailer émérite depuis plus de vingt ans. “J’explique comment courir sur sentier, comment anticiper la pose des pieds en fonction du relief. Il faut être concentré, contrairement à la course sur bitume. Et en descente, avancer légèrement les épaules permet de ne pas se faire mal au dos”.

Pour transmettre ses connaissances, Fabrice Lair choisit un terrain varié, mais pas trop difficile : montées, descentes, plats, terre, cailloux. L’idéal pour apprendre concrètement, en situation.

Le trail c’est pas forcément pour les super sportifs ! ©Alvin Lair

Et comme il est accompagnateur en montagne, il distille aussi des informations sur l’environnement montagnard : “On ne regarde pas que ses pieds, on lève aussi la tête, et au-delà de la course, je partage le panorama, le patrimoine culturel…”

Ses demi-journées d’initiation s’adressent à des personnes qui aiment courir, bien sûr. Mais pas à des sportifs hors normes : quelqu’un qui fait un footing une fois par semaine peut tout à fait y participer.

Jeanne Palay

Inscriptions indispensables pour toutes ces activités. Arts Création 06 10 29 77 99. La Maison des Alpages 04 76 80 19 09. Gîte la Lignarre 06 67 90 35 03 / 06 99 90 13 42  

Photo de Une © Alvin Lair

- Advertisement -