Représentée par les différentes acteurs associatifs et socio-professionnels de la montagne peu aménagée, dont le Syndicat National des Guides de Montagne, la coordination montagne, invite les pratiquants de la montagne à limiter fortement leurs activités de pleine nature. Pour ne pas prendre de risque et mobiliser les secours en montagne. L’organisation reprend le communiqué diffusé par la FFCAM.

« Afin d’aider les professionnels de santé et de permettre aux différents services hospitaliers (urgence, réanimation, etc..) d’être totalement disponibles pour traiter les personnes atteintes du COVID-19, la(…) coordination montagne demande à tous (…) les pratiquants de limiter fortement leurs activités en montagne et la prise de risque induite, en particulier en ski de randonnée, en alpinisme, en escalade et en VTT. Durant cette période compliquée pour nous tous, nous devons respecter strictement les consignes et mesures gouvernementales. Les refuges doivent également être réservés aux éventuelles personnes en détresse. L’effort demandé à tous est nécessaire. La solidarité, l’entraide, le renoncement, l’esprit de cordée, sont des valeurs chères à tous les amoureux de la montagne ».

Ski de randonnée en Haute-Tarentaise ©P.Arpin/SNGM
- Advertisement -