Sur terre ou sur neige, sur une piste large ou sur des sentiers monotraces, le fatbike électrique sera peut-être l’une des activités phares des vacances de Noël et de l’hiver, d’autant plus en cette période d’incertitude liée à la crise sanitaire. Le bureau des guides de Sallanches vous propose de nombreuses sorties dans les stations environnantes ou sur les hauteurs de la ville, en journée ou en soirée.

« C’est un véritable vélo quatre saisons, ludique et facile d’accès, avec un côté un peu extraordinaire. On peut se balader partout avec, sur la terre comme sur la neige (jusqu’à 15 centimètres de neige molle sur fond dur, ça passe sans soucis). Bref, quelles que soient les conditions météo et sanitaires durant l’hiver, on est en mesure de s’y adapter et de proposer des balades sympas », assure Yannick Dufour, accompagnateur en montagne et moniteur de VTT, qui encadre cette activité fatbike électrique pour le compte du bureau des guides de Sallanches.

Le fatbike électrique est un moyen de locomotion accessible à tous ! © Yannick Dufour / Naturel Evasion

De nombreuses sorties, en journée ou en nocturne, sont proposées dans les stations environnantes, en particulier aux Contamines, aux Carroz d’Arâches et à Praz-sur-Arly. « Selon les demandes, on peut aussi aller sur Plaine-Joux, Megève, Les Houches ou Chamonix. Et à Sallanches même, on a aussi des chemins et sentiers pour tous niveaux », complète Yannick Dufour. Sur les hauteurs de la petite ville, l’accompagnateur encadre des « Virées nocturnes », tous les mercredis de l’hiver*, avec un rendez-vous à 17h30 au parking du Burzier. Après une montée d’environ 500 mètres de dénivelé sur piste damée – « mais comme il y a des passages raides, malgré l’assistance électrique, on d’adresse plutôt à des vététistes confirmés » – un repas traditionnel et copieux au refuge d’altitude vous attend, avant la redescente par le même itinéraire. « Celle-ci est assez joueuse. Comme on est en nocturne, la piste redurcit bien avec le froid, c’est l’idéal », explique l’accompagnateur, qui met aussi en avant la dimension féérique de la montée, « sous les étoiles et face au mont Blanc. Si en plus on a la pleine lune, c’est absolument magique ! »

© Yannick Dufour / Naturel Evasion

Quelle que soit la virée que vous ferez en fatbike, ce vélo devrait vous séduire par son côté rassurant (avec ses gros pneus peu gonflés, qui offrent ainsi une très bonne adhérence) et l’aspect assez joueur. « On est sur un engin semi-rigide, ce qui est idéal pour vraiment apprendre à piloter, sans appréhension. On ne peut pas se contenter de descendre vite et de laisser les amortisseurs compenser, comme sur un VTT tout-suspendu. Bref, c’est très intéressant d’un point de vue pédagogique », conclut Yannick Dufour.

Martin Léger

*Selon l’évolution des restrictions sanitaires, cette sortie pourra être adaptée, en particulier pour la partie restauration (impossible tant que les restaurants resteront fermés).

En s’essayant au « drift » (dérapage contrôlé), le fatbike est encore plus ludique ! © Yannick Dufour / Naturel Evasion

Photo de une : © Yannick Dufour / Naturel Evasion

- Advertisement -