La 25ème édition de la plus célèbre des descentes marathon en VTT se déroule jusqu’au dimanche 14 juillet à l’Alpe d’Huez. Arrivés dès lundi 8 juillet dans la station, pour le retrait des dossards, les qualifications ou même l’Enduro d’Oz (remporté mercredi 10 juillet par l’Anglais Shirley James et par la Suissesse Alba Wunderlin), la Mégavalanche rentre dans le vif du sujet vendredi 12 juillet, avec la Mega Kids (pour les 7-14 ans) et les qualifications. Celles-ci se déroulent sur un tracé différent de la Megavalanche elle-même, en démarrant du Dôme des Rousses (sommet du domaine skiable d’Oz-Vaujany, à 2800 m d’altitude) pour une arrivée au Palais des Sports de l’Alpe d’Huez (9,5 km et 990 m plus bas). Les pilotes s’élancent tous les quarts d’heure par dix vagues de 150, à partir de 10h. Seuls les 35 premiers de chaque vague se qualifient pour la Mégavalanche (départ dimanche à 9h). Les suivants sont « reversés » sur la Mega Challenger (36ème au 70ème de chaque vague, départ samedi à 9h30), la Mega Amateurs (71ème au 94ème, dimanche à 10h) ou la Mega Affinity 1 (95ème au 130ème, samedi à partir de 9h45) ou la Mega Affinity 2 (131ème au 150ème, dimanche à partir de 10h15). La Mega Ladies a lieu le samedi (9h15), tout comme la E-Mega (9h). Rappelons que toutes ces courses du week-end partent du Pic Blanc (sommet du domaine skiable de l’Alpe d’Huez, à 3330 m d’altitude) et s’achèvent à Allemont, 20 km et 2610 m de dénivelé plus bas. Les meilleurs pilotes mettent environ 45 minutes à descendre.

Photo de une : Les premières minutes de course, sur le glacier de Sarenne, sont déterminantes © Laurent Salino