En cet été 2020, la Mégavalanche, course de VTT emblématique de l’Alpe d’Huez, devait fêter ses 25 ans. Malheureusement l’épidémie de Covid-19 a contraint ses organisateurs à l’annuler non sans annoncer qu’une manifestation de remplacement aurait lieu.

Ainsi, les 1er et 2 août, place à la Maxiavalanche qui permet aux vététistes de reprendre la compétition après en avoir été privés pendant de longs mois. Piste de décollage au Dôme des Rousses à 2900m, et arrivée 7 km plus bas à l’Alpe d’Huez au cœur du village des exposants.

Le programme est calqué sur celui des Maxiavalanche Europe Cup avec une journée d’essais libres le vendredi (tarif des remontées mécaniques réduit pour les pré-inscrits), des essais officiels le samedi matin, la manche de qualification et les deux manches Mega Kid l’après-midi, suivies d’un grand apéro à l’occasion de l’affichage des résultats et des groupes de départ.

Le dimanche, deux manches de course départageront les concurrents des différents groupes Maxiavalanche Europe Cup, E-Bike, Challengers et Amateurs.

Moins de participants et format plus court pour la Maxiavalanche mais la même envie d’en découdre avec le relief qu’à la Mégavalanche, qui reviendra l’année prochaine ©Laurent Salino/Alpe d’Huez Tourisme

Il y aura du spectacle et du sport en bord de piste puisqu’un beau plateau de participants majoritairement tricolores, crise sanitaire oblige, est annoncé : Kilian Bron (Intense Mavic Collective), Damien Oton (Unior/Orbea) ou encore Rémy Absalon (Scott SR Suntour), recordman de victoires de l’épreuve, toujours insatiable ! Sans oublier une belle affiche féminine avec Inès Thoma (Canyon Factory Racing), Morgane Such (Marin Bikes) et Estelle Charles (Radon Endur’Breizh Team) ou encore Mélanie Pugin (BH Racing).

Photos ©Laurent Salino/Alpe d’Huez Tourisme

- Advertisement -