Incertain après une petite lésion à un adducteur contractée lundi lors du slalom géant parallèle d’Alta Badia, Alexis Pinturault a finalement pu s’aligner dimanche 29 décembre sur le combiné de Bormio. Après un bon super-g (12ème à 97 centièmes du Norvégien Alexander Aamodt Kilde), le skieur de Courchevel a remporté la manche de slalom, pour s’imposer au final avec 51 centièmes d’avance sur Kilde et 56 centièmes sur le Suisse Loïc Meillard. A noter aussi côté français la belle 6ème place de Nils Allègre, alors que Victor Muffat-Jeandet termine 11è, Florian Loriot  15è et Blaise Giezendanner 28è. Pour Pinturault, il s’agit de la troisième victoire de l’hiver (après le géant de Sölden et le slalom de Val d’Isère) et la 26è de sa carrière. Champion du monde en titre du combiné, le leader de l’équipe de France de ski alpin s’affirme plus que jamais comme le patron de cette discipline : il est monté sur le podium de 13 des 19 épreuves de coupe du monde disputées dans cette discipline, dont 9 victoires (soit 47 %) ! Alexis Pinturault effectue en outre une excellente opération au classement général de la coupe du monde. Il remonte à la troisième place, à 73 points de Kilde (et 53 points de l’Italien Dominik Paris, 2è). Il reprend surtout l’avantage sur son rival numéro 1 pour le gros globe, le Norvégien Henrik Kristoffersen, qu’il devance désormais de 21 points.

Champion du monde et vainqueur du petit globe de cristal du combiné l’hiver dernier, Alexis Pinturault est l’incontestable numéro un mondial de la discipline © Head – Alexis Boichard – Agence Zoom

L’autre podium des Bleus ce week-end est venu du ski de fond, avec la troisième place de Richard Jouve sur le sprint libre de Lenzerheide, dimanche. Le skieur de Montgenèvre signe son deuxième podium de la saison (après sa troisième place sur le sprint classique de Ruka il y a un mois), le quatrième au total pour les sprinteurs français.

Photo de une © Head

- Advertisement -