Alors qu’ils n’avaient obtenu qu’un seul podium depuis le début de l’hiver (en team sprint à Dresde, le 20 décembre, grâce au duo Richard Jouve / Lucas Chanavat), les fondeurs français retrouvent des couleurs sur le Tour de Ski, une prestigieuse épreuve par étapes comptant pour la coupe du monde, qui a lieu du 1er au 10 janvier entre Suisse et Italie. Vendredi, lors de la première des huit étapes au programme, Richard Jouve s’est classé troisième du sprint en skating de Val Müstair (Suisse). Ce week-end, c’est Maurice Manificat qui a brillé : quatrième de la mass-start 15 km en classique de samedi, le fondeur haut-savoyard, installé depuis plusieurs années à Saint-Nizier-du-Moucherotte (Isère) s’est classé troisième de la poursuite 15 km skating de dimanche, signant au passage le deuxième temps du jour. Il remonte également de la septième à la troisième place au classement général.

Richard Jouve (qui court désormais sous les couleurs de Méribel) en action lors du relais messieurs de coupe du monde de Lillehammer, le 8 décembre 2019 © Laurent Salino / Agence Zoom

Pas de podium en ski alpin, mais une petite embellie tout de même pour le slalom féminin français. Catastrophiques l’hiver dernière (aucun point marqué, pour la première fois de l’histoire de la coupe du monde), les Bleues ont réussi à placer deux athlètes dans les points hier à Zagreb, avec la 24e place de Joséphine Forni, et surtout la 12e pour Nastasia Noens, auteure d’une remontée de quinze places grâce au meilleur chrono de la deuxième manche.

Photo de une : Maurice Manificat © archives Laurent Salino / Agence Zoom

- Advertisement -