À L’Alpe-d’Huez, l’été a toujours été rythmé par un dynamisme événementiel. Mais la station de l’Oisans a bien d’autres atouts (l’espace, la nature, le calme, le soleil…) que de nombreux Français recherchent cette saison.

Cet été sera bien différent ! » résume d’emblée François Badjili, directeur de l’office de tourisme de L’Alpe-d’Huez. Et pour cause. Tous les événements
sportifs qui s’y succèdent normalement en juin et en juillet, comme le Pentathlon, la Mégavalanche ou L’Alpe d’Huzes ont été annulés. Et la Marmotte a été reportée au 4 septembre. Le taux d’occupation qu’affiche normalement la station en été (entre 50 et 60 %) pourrait se situer plutôt entre 40 et 50 % cette année. « Mais nous aurons sans doute une très grosse présence des résidences secondaires », estime François Badjili. Et pour son premier été, le Club Med totalement réaménagé et agrandi annonce plutôt 60 à 65 % de remplissage. « Une clientèle à 95 % française. Cela nous aidera », glisse le directeur de l’OT. La crise sanitaire et ses conséquences ont évidemment amené la station à adapter son offre.

Si les grands événements sont pour la plupart annulés, la nature est toujours au rendez-vous ! ©Cyrille Quintard

Un lieu d’espace et de bien-être

Pour François Badjili, pas de doute, la montagne est un lieu d’espace et de bien-être qu’apprécient particulièrement les Français cet été. Et L’Alpe-d’Huez a vraiment sa carte à jouer, car la station n’est pas qu’une montée à
vélo légendaire avec ses 21 virages ! C’est aussi le paradis des amateurs d’air pur et de grands espaces, de sensations fortes, de randonnées sportives et contemplatives, d’activités culturelles et ludiques… « C’est un lieu parfait de ressourcement en couple, en famille, entre amis » assure
le directeur de la station qui invite chacun à se retrouver en montagne pour profiter ensemble des panoramas à couper le souffle et des lacs d’altitude, du grand air et des activités. « Et dans cet esprit de retrouvailles, nous organisons à partir de ce 14 juillet un pique-nique hebdomadaire avec spectacle de clowns et d’échassiers ».

Si les grands événements sont pour la plupart annulés, la nature est toujours au rendez-vous ! ©Cyrille Quintard

Une saison prolongée jusqu’au 6 septembre

De savoureux plateaux sont aussi proposés ces jours-là par les restaurateurs et autres professionnels des métiers de bouche. Autre temps festif, la station clôture la saison le 6 septembre par un grand week-end de festivités avec compétition de boules – 250 triplettes –, grande braderie
et meeting aérien.

Enfin Covid-19 oblige, c’est au fil de randonnées que la troupe théâtrale de L’Alpe-d’Huez conte cet été l’histoire de « Brandes en Oisans, l’argent du Dauphin ». Tout a été mis en place pour respecter le protocole sanitaire, que ce soit à l’Office de tourisme, aux remontées mécaniques (masque obligatoire et deux fois moins de passagers en télécabine), ou chez les prestataires, les hébergeurs et les restaurateurs… Pour plus de détails, un livret sur les gestes barrière est en ligne sur www.alpedhuez.com.

Nathalie Ruffier

Le VTTAE rend le relief accessible à tous après quelques minutes de prise en main de la machine avec un moniteur MCF ! ©Cyrille Quintard

Photo de Une © Laurent Salino

- Advertisement -