La grande nouveauté de cet hiver aux Saisies, c’est le remplacement du télésiège quatre places à pinces fixes des Rosières par une télécabine moderne, sur le secteur de Bisanne 1500. Le front de neige de ce dernier a également été réaménagé, permettant l’implantation d’une école de ski et d’un jardin d’enfants permanents.

Pouvez-vous nous présenter les nouveautés sur Bisanne 1500 ?
Michaël Tessard : La nouvelle télécabine des Rosières – la toute première sur l’Espace Diamant – remplace un ancien télésiège, avec un temps de trajet qui passe de neuf à quatre minutes, et un débit de 1600 personnes par heure, pouvant être porté à 2400 à terme si la fréquentation le justifie. Il est équipé de 25 cabines de dix places assises chacune. Par ailleurs, le front de neige de Bisanne 1500 a été redessiné, avec un nouveau jardin d’enfants – desservi par le télécorde des Gobelins – et un nouveau téléski à enrouleur (« Les Fées »), idéal pour les débutants.

Quels sont les objectifs de ces investissements qui avoisinent les 10M€ hors taxes ?
M.T. : Nous souhaitons valoriser le hameau de Bisanne 1500, qui compte 2500 lits touristiques, lui impulser une nouvelle dynamique. La télécabine permettra un accès plus rapide vers le cœur du domaine skiable, et à l’inverse rendra plus attractif ce secteur pour les skieurs. Ils pourront arpenter l’une des pistes les plus techniques des Saisies, la noire « Bouquetin », bordée d’épicéas et offrant un panorama exceptionnel sur le Mirantin, ou la bleue du Planay, entre forêt et chalets de montagne, pour un ski authentique et facile. On diminue aussi l’impact environnemental : d’une part les gens qui séjournent à Bisanne 1500 seront moins tentés de prendre la voiture pour rejoindre le cœur des Saisies comme ils le faisaient auparavant ; d’autre part on réduit l’emprise au sol et le nombre de pylônes (9 contre 15) par rapport à l’ancien télésiège, sans oublier un moteur moins bruyant, sans huile, permettant de diminuer les risques de fuite d’hydrocarbure et la consommation électrique.

©Baptiste Bernaert/SAEM Les Saisies Villages Tourisme

Pourquoi réaménager le front de neige ?
M.T. : Ce nouveau front de neige va permettre l’implantation d’une école de ski -ESF- et d’un jardin d’enfants permanents, ce qui évitera aux parents de devoir aller poser leurs enfants au centre des Saisies pour les cours de ski. Il n’y avait jusqu’alors qu’un seul moniteur de ski indépendant à Bisanne.

Quid des autres projets sur le domaine skiable ?
M.T. : L’hiver dernier nous a prouvé qu’un panel d’activités riches permettait de maintenir une activité importante, malgré la non-ouverture des remontées mécaniques. Nous n’avions pas attendu le Covid pour engager cette réflexion sur la diversification, mais la crise sanitaire a servi d’accélérateur. Nous allons aménager de nouveaux belvédères sur le domaine skiable. Et pour l’été 2022, on va créer un parc aventure dans les arbres et sans baudrier (avec des filets), qui utilisera la scénarisation de notre piste ludique de ski. Cet équipement pourrait à l’avenir servir d’activité alternative au ski alpin en cas d’enneigement déficient durant l’hiver.

Propos recueillis par Martin Léger

- Advertisement -