En cet été 2020 pas comme les autres, la Fondation Facim pilote le programme culturel européen Escapades baroques dans les Alpes. En partenariat avec les acteurs publics et privés des territoires concernés – Hautes Vallées de Savoie, Pays du Mont-Blanc et Vallées de Roya et Bévéra dans les Alpes maritimes-, il met en lumière le patrimoine baroque des vallées de montagne appartenant à la Maison de Savoie jusqu’en 1860.
Foisonnant de couleurs et de dorures, l’art baroque qu’abritent maintes chapelles et églises des deux Savoie, date des 16e et 17e.

Ce mouvement artistique, inventé et inspiré par la Contre-Réforme catholique (Concile de Trente) en réaction à la Réforme protestante prôné par Luther, vise par ses fastes et ses mises en scène spectaculaires, à éblouir les croyants, à leur enseigner les grands principes de la religion catholique et in fine, à les convaincre qu’elle est plus importante que sa rivale protestante, plus austère.

Couleurs vives, dorures, trompe-l’œil, l’art baroque en met plein la vue comme ici l’intérieur de l’église de Saint-Nicolas-de-Véroce à Saint-Gervais en Haute-Savoie

Les Escapades baroques dans les Alpes ambitionnent tout l’été de faire découvrir l’esprit baroque dans toutes ses dimensions et prend différentes formes en fonction des sites participants implantés en Maurienne, en Tarentaise, dans le Beaufortain et le Val d’Arly côté Savoie, et au Pays du Mont-Blanc côté Haute-Savoie. Visites sensorielles, spectacles, randonnées… à vous de choisir !

Le sanctuaire Notre-Dame-de-la-Vie dans la vallée des Belleville : sobriété extérieure, foisonnement intérieur ! ©-DD-Fondation-Facim

Quelques exemples : Visite sensorielle à Saint-Martin-de-Belleville (73) le 11 août à 14h, Le baroque pour les nuls à Cordon (74), tous les mercredis de 10h à 11h, Itinérance baroque à vélo, un peu dare-d’art à Val-Cenis du 4 au 6 août, du 11 au 13 août ou du 25 au 27 août. Soit trois jours pour aller découvrir à vélo des chefs d’œuvre baroques. Sport et culture, un beau programme au grand air.

Église Notre-Dame-de-l’Assomption et chapelle Notre-Dame-de-la-Visitation à Val Cenis – Termignon en Haute-Maurienne-Vanoise ©Flore Giraud

Ou encore Sur les pas du bienheureux Paul, du 24 au 26 août, trois jours avec un guide-conférencier de la Fondation Facim pour évoquer la vie quotidienne et les superstitions baroques dans les Belleville, vallée de la Tarentaise, sur les traces d’un pèlerin espagnol en route pour Rome dans la seconde moitié du 18e siècle. Au menu, Saint-Martin et ses multiples hameaux et chapelles, dont le sanctuaire Notre-Dame-de-la-Vie, le plan d’eau et la zone humide des Bruyères hôte de la Maison de l’Abeille noire, les alpages des Belleville, avec en bonus une visite guidée de la cité de Moûtiers. Ancienne capitale historique et carrefour incontournable de la vallée de la Tarentaise, elle abrite des trésors baroques et depuis quelques années, des peintures street-art, elles aussi tout en mouvement et trompe-l’œil !

Pour rappel, chaque été, deux grands événements de musique baroque ont lieu en Savoie et en Haute-Savoie : le festival baroque de Tarentaise et le festival baroque du Pays du Mont-Blanc. Malheureusement, pas d’édition 2020 pour cause de Covid-19m. Cependant le premier propose une programmation alternative du 5 au 7 août.

Église Notre-Dame-de l’Assomption à Cordon au Pays du Mont-Blanc où est né le festival de musique baroque éponyme ©Flore Giraud
- Advertisement -