Lans-en-Vercors organise à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 31 juillet sa « Semaine des Arts Vivants ». Ateliers créatifs pour enfants et adolescents, et spectacles variés sont au programme de cette manifestation.

« Depuis sept ans, la station a choisi un positionnement à la fois sportif et culturel. Nous travaillons en collaboration avec la MC2  – une salle de spectacle de Grenoble, ndlr – et une maison culturelle avec salle de spectacle, bibliothèque et salle de cinéma devrait voir le jour courant 2012 à Lans-en-Vercors. Cette semaine des arts vivants s’inscrit donc parfaitement dans notre politique globale, qui consiste à proposer une programmation culturelle de qualité, pour compléter l’offre sportive ‘naturelle’ dont nous disposons grâce à notre situation géographique», affirme Virginie Ducordeau, chargée de relations presse à l’office du tourisme.

Un autre regard sur la nature


Cette semaine des arts vivants s’articule autour de deux axes principaux : des ateliers destinés aux 6-13 ans d’une part, des spectacles familiaux en soirée d’autre part. Les ateliers (10h30 à 12h) permettent aux enfants de découvrir tout le panel des activités circassiennes : jonglerie, spectacles, numéros de clowns, etc . Ils sont encadrés par des professionnels, et coûtent 10 euros. L’après-midi (14h à 16h), l’office du tourisme propose gratuitement des animations autour des arts plastiques : peinture, bricolage, jeux géants en bois, recup’art et land’art. « Ces deux dernières disciplines consistent à récupérer des objets de la vie de tous les jours ou des éléments naturels comme des feuilles ou une écorce d’arbre, afin de les transformer en œuvres d’art », précise Virginie Ducordeau.
Les spectacles – un par soir du mardi 26 au samedi 30 inclus, 8 euros plein tarif, 6 euros tarif réduit – feront la part belle à l’ensemble des arts vivants : marionnettes, ombres chinoises, théâtre d’objets, ciné-concert etc… « Ils s’adressent à toute la famille, y compris aux tout-petits, à partir de 2 ans. Au-delà de la performance artistique, ces spectacles en particulier et cette semaine en général ont pour but de véhiculer d’autres idées sur la nature et sur l’environnement. On veut faire prendre conscience aux gens qu’on peut vivre la montagne autrement », conclut Virginie Ducordeau.

Martin Léger