Lans-en-Vercors a complètement refondu son site Internet : nouveau design, nouvelle ergonomie et fonctionnalités inédites, www.lansenvercors.com se veut la vitrine de la station familiale du Vercors et un lien privilégié entre elle et sa clientèle. Les explications de Vincent Desestret, directeur de l’office du tourisme.

actumontagne.com : À quand remontait la dernière version du site de l’office de tourisme de Lans-en-Vercors ?
Vincent Desestret. : Elle datait de neuf ans, ce qui dans le monde d’Internet est très vieux ! Mais je tiens à souligner que si le site paraissait aujourd’hui vieillot, à l’époque, il était précurseur, avec des fonctionnalités que peu de destinations proposaient sur leur site alors, à savoir la vente en ligne des forfaits ou les disponibilités en matière d’hébergement. Nous songions depuis plusieurs années à sa refonte, mais faute de moyens et de temps, nombre de compétences étant mobilisées en interne pour Internet, nous n’avons pu l’engager avant l’année dernière.

actumontagne.com : Combien de mois de travail pour aboutir à cette nouvelle version et quel est son coût global ?
V.D. : Il a fallu un an de travail à Ingénie, société spécialisée dans la création de sites Internet basée au Cheylas dans l’Isère, pour créer notre nouveau site. Les nouvelles fonctionnalités ont demandé des développements complexes à notre prestataire. L’enveloppe financière nécessaire pour refaire le site avoisine 11 000€. Un coût raisonnable dans la mesure où beaucoup choses ont été faites par nous, en interne.

actumontagne.com : Quels sont les principaux atouts de cette nouvelle version ?
V.D. : Elle est très visuelle. Nous mettons l’accent sur les photos. Il va aussi y avoir beaucoup de vidéos. D’autre part, nous avons tenu à ce que l’internaute trouve son information en deux clics maxi. De nouvelles rubriques viennent également enrichir le site, comme le webzine, mini-journal actualisé tous les mois en saison*, les offres promotionnelles, les bons plans ; il y a par ailleurs de nouvelles fonctionnalités, comme celle qui permet de sélectionner les offres et services de tel ou tel prestataire, pour ensuite composer son carnet de voyage, que l’on peut s’envoyer par mail ou imprimer. L’offre de la boutique en ligne a elle aussi été étoffée.

actumontagne.com : C’est à dire ?
V.D. : Nous ne vendons plus seulement les forfaits de ski, mais aussi des activités (raquettes, parapente, cours de ski), des cartes et des topos et, et à terme, de l’hébergement.

actumontagne.com : La vente en ligne représentait quel chiffre d’affaires jusqu’à présent ?
V.D. : Compte tenu de la saison médiocre réalisée l’an dernier faute de neige, il faut remonter à la saison 2009-2010 au cours de laquelle la vente en ligne des forfaits a dépassé les 30 000  euros de chiffre d’affaires, ce qui est bien.

actumontagne.com : Combien de visiteurs uniques pensez-vous drainer désormais avec ce nouveau site ?
V.D. : Nous avions en moyenne 70 000 visiteurs uniques par mois. Nous devrions atteindre les 100 000 sans problème, mais ce n’est pas tant le nombre, que la qualité des visiteurs qui nous intéresse. Avec un site, on peut créer un lien très fort avec nos visiteurs. Nous allons travailler sur le référencement du site et sur son placement auprès des tours-opérateurs en ligne.

Propos recueillis par Sophie Chanaron

*Réalisé en partie par l’équipe d’actumontagne.com