Alors que le rideau va bientôt tomber définitivement sur la saison hivernale 2019, les regards se tournent déjà vers l’été où la montagne dispose de bonnes marges de manoeuvres. Le groupe MMV, spécialiste tricolore des vacances club à la montagne, avec des implantations dans 16 stations des Alpes, a dévoilé les résultats de son baromètre Ipsos/mmv qui révèlent les aspirations des Français à l’égard des séjours en altitude. Les loisirs outdoor, les vacances en famille et les activités liées au bien-être apparaissent comme des facteurs décisifs, spécifiquement pour les moins de 35 ans. 62% de ces derniers veulent pouvoir pratiquer des activités sportives (hors randonnée) pendant leurs vacances à la montagne.

Cette enquête fait aussi ressortir l’importance qu’accordent les Millennials aux loisirs dédiés aux enfants ou aux adolescents lorsqu’ils partent en famille. 41 % des moins de 35 ans déclarent essentiel ce critère, contre 38 % des 35-59 ans et 22 % des 60 ans et plus.
Néanmoins, s’ils veulent des vacances à la montagne actives, ils ne sont pas contre des séquences bien-être et zen. Le « slow life » conditionne le choix de 53% des personnes interrogées. Adrénaline ou contemplation ? La montagne offrant les deux, pas besoin de choisir !

A noter que cette enquête s’appuie sur deux échantillons de population, l’un interrogé par Internet selon la méthode des quotas entre le 16 et le 28 août 2018 et l’autre sur 1 081 Français représentatifs de la population française âgés de 18 ans et plus de 1 414 Français partis à la montagne entre juin et septembre dernier.