Du 24 au 30 juillet, la semaine culturelle d’Aussois a une saveur particulière cette année. La station-village fête les 50 ans de ce rendez-vous entre l’homme et la montagne. Explications avec l’accompagnateur en montagne Jean-Marie Fressard, responsable de l’encadrement des sorties proposées pendant ces sept jours animés par l’esprit d’échanges et de partage.

Actumontagne : La semaine culturelle est née dans le sillage de la création de la station-village d’Aussois. Quel était son objectif ?
Jean-Marie Fressard 
: Elle a été lancée en 1970 par des jeunes d’Aussois avec le soutien du tout récent Parc National de la Vanoise qui souhaitait créer quelque chose pour dynamiser les villages. Pralognan-la-Vanoise ( ndlr : dans la vallée voisine de Tarentaise), avait déjà sa semaine culturelle. Aussois a crée la sienne, ponctuée de sorties en journée et de films et conférences le soir. Et cela a démarré fort avec un spectacle son et lumière, une fresque historique avec les habitants. C’était alors très novateur.

Actumontagne : Et vous avez d’emblée accueilli des personnalités importantes ?
J.M.F. 
: Effectivement, dès le départ nous avons invité des personnes de renom pour lui donner plus d’écho, animer la station et la promouvoir : Haroun Tazieff, Hubert Reeves, Louis Leprince-Ringuet, Eric Bompart ou les alpinistes Yannick Seigneur, Christophe Profit… Et nous avons depuis exploré de nombreux fils conducteurs (le bois, l’eau, la pierre, les foins..) avec l’idée que chacun puisse apprendre quelque chose.

Actumontagne : Les enfants aussi ?
J.M.F.
 : Oui. Pendant cinq ans, nous avons même eu une programmation enfant spécifique. Mais Aussois autofinance cette semaine et c’est une petite commune. Aujourd’hui, nous avons toujours des animations pour les familles. Cette année par exemple, la première sortie leur est destinée avec un jeu de piste autour de la zone humide du Fond d’Aussois.

©OTHMV-APernet

Actumontagne : Cette édition anniversaire est aussi festive ?
J.M.F. 
:  Bien sûr avec un spectacle déambulatoire de la Cie Daniel Gros, «Si Aussois m’était conté» sur l’histoire du village le samedi et le dimanche à 17h30, et un second sur les 50 ans de la semaine culturelle le dimanche à 21 h. Et elle permettra de belles découvertes du lundi au dimanche : sortie vignoble et château (Domaine Jean-Pierre Grisard et forteresse de Miolans), journée « richesses artistiques de Haute-Maurienne », débat sur la chasse ou sur les migrants après projection du dernier film de l’ethnologue Marianne Chaud «L’aventure », sortie sur l’alpage Chavières ou «objectif 3000» pour les bons marcheurs.

Propos recueillis par Nathalie Ruffier

- Advertisement -