Le 11 décembre, décrétée par l’ONU Journée internationale de la montagne depuis 200, la ville de Chamonix-Mont-Blanc et le Chamonix Film Festival organisent des lectures, des conférences et la projection du films autour de Dersou Ouzala, personnage légendaire imaginé par l’explorateur russe Vladimir Arseniev dans son livre paru en 1921, et dont le réalisateur japonais Akira Kurosawa adapta l’histoire dans le film éponyme devenu culte. Un hymne à la vie sauvage et à l’amitié, Oscar du film étranger 1975.

Également au programme de cette journée qui s’inscrit dans le cadre du festival Lire les montagnes, initié par la Convention alpine, les grandes expéditions russes, puis soviétiques, dont l’objectif était à la fois cartographique, scientifique, politique et sportive.

Deux passionnés de la Russie interviendront pendant cette journée, l’écrivain voyageur, prix Albert Londres en 2020 pour Les alpinistes de Staline, Cédric Gras et l’écrivain et traducteur du russe Yves Gauthier. Ce dernier signe 100 ans après la sortie de l’ouvrage, la première traduction française intégrale de Dersou Ouzala d’Arseniev (novembre 2021, éditions Transboréal).
Projection (payante) du film d’Akira Kurosawa au cinéma Le Vox à 20h30 suivi d’une discussion avec les deux invités.

- Advertisement -