Installé depuis 2003 à Allevard-les-Bains dans l’Isère, le festival Pierrot Gourmand du film jeune public devrait une nouvelle fois faire salle comble pour sa 17e édition, du 22 au 29 avril prochain. La sélection foisonne de films révélant avec brio des enfances d’ailleurs. Pour les bambins, une formidable invitation à ouvrir grand leur horizon.

Pour sa 17e édition, le festival Pierrot Gourmand du film jeune public à Allevard-les-Bains, promet une semaine passionnante aux festivaliers de 7 à 17 ans. Au menu, une vingtaine de films aux formats et aux genres très variés (longs et courts métrages, films d’animation, fictions, documentaires, reportages), venus des quatre coins du monde : Mongolie, Maroc, Iran, Japon, Chine… L’objectif du festival est de sensibiliser les enfants à une production cinématographique différente de la distribution ordinaire. Ses organisateurs, l’association 3PI, initiatrice du concept, le cinéma Bel’donne et l’office de tourisme d’Allevard, ont d’ailleurs fait le choix de projeter les films en version originale (sous titrée). Un pari ambitieux qu’il faut saluer car cela peut rebuter les plus jeunes spectateurs mais c’est une formidable occasion de les sensibiliser à l’existence d’autres langues, d’autres cultures. L’autre atout de la VO, restituer aux oeuvres d’auteur leur identité et une densité que le doublage gomme trop souvent.

Nombre de films sélectionnés pour l’édition 2006, sont déjà sortis en salle où certains ont fait une très belle carrière (Zaïna , cavalière de l’atlas, le chien jaune de Mongolie, Charlie et la Chocolaterie, Oliver Twist…). D’autres sont encore à l’affiche (Plume et l’île mystérieuse, l’âge de glace 2, la planète blanche…). Quant au film d’ouverture, il est présenté en avant première : il s’agit des Aiguilles rouges de Jean-François Davy, l’histoire de jeunes scouts en errance dans le massif du Brévent dans les années 60. Tous les jeunes acteurs au générique devraient être présents lors de la cérémonie d’ouverture, accompagnés, sous réserve, de Richard Berry… De beaux échanges en perspectives avec l’auditoire.
Le festival Pierrot Gourmand du film jeune public constitue aussi un lieu formidable pour s’initier au 7e art. En parallèle aux projections se déroulent en effet de nombreux ateliers encadrés par des professionnels de l’image et du son : atelier photo, création sonore, court métrage, animation… Les festivaliers ont l’embarras du choix. De quoi, peut-être susciter des vocations !

Le jury
Il est constitué par les festivaliers eux-mêmes. Une soixantaine d’enfants, entre 10 et 14 ans, le compose au sein d’un atelier encadré par une dizaine d’adultes. Ces derniers donnent aux jurés en herbe les informations clés à la compréhension du récit et de son contexte, les éléments techniques pour apprécier la qualité de l’écriture cinématographique.

Les inscriptions
Le festival se déroulant pendant les vacances de printemps, les amateurs sont fort nombreux ; or, les places étant limitées, l’office de tourisme conseille donc s’inscrire au plus tôt, soit dès le 11 avril, de 18 h à 20 h.
Renseignements au 04 76 45 10 11
Tarifs : 3€ la séance, 30€ le Pass Festivalier semaine (un atelier + 5 séances),
15€ Pass Festivalier atelier journée (atelier + film en compétition + repas)

- Advertisement -