Après 20 mois de travaux, le site touristique et culturel des Caves de la Chartreuse à Voiron réouvre ce 28 juin ! Et les changements sont à la hauteur de l’attente, le nouvel espace muséographique ayant été totalement repensé. Chartreuse Diffusion a déployé les grands moyens pour mettre en valeur ce lieu chargé d’histoire, labellisé Site touristique emblématique régional en 2017. À ce titre, la maison de liqueurs a pu bénéficier d’une aide financière de la Région Auvergne Rhône Alpes de 2M€ lui permettant d’envisager un requalification ambitieuse du parcours de visite, dont le coût total s’élève à 5M€.

©Pascal Flamant

Les 2500 mètres carrés de ce parcours ont été réhabilités par l’agence d’architecture Barillot, avec la mission de conserver l’authenticité des lieux, en activité depuis le XIX siècle : entrepôt pour faire vieillir les liqueurs fabriquées à Fourvoirie, à quelques kilomètres du monastère dès le milieu des années 1860, ils ont abrité l’une des sept distilleries des moins, des années 30 jusqu’en 2017, avant le transfert de la production à Aiguenoire sur la commune d’Entre-Deux-Guiers. Siège de Chartreuse Diffusion avec les services administratifs et commerciaux, les locaux voironnais sont renforcés dans leurs vocations culturelle et touristique. Parmi leurs joyaux architecturaux, la célèbre cave voûtée de 164 mètres de long, la plus longue du monde dédiée aux liqueurs, où fleure encore bon le parfum de la distillation des plantes.

Chartreuse Diffusion a confié la muséographie à l’agence spécialisée Les Bâtisseurs de Mémoire, qui l’a imaginée comme un voyage entre nature et culture : géographie, histoire, savoir-faire, nature et expériences sensitives rythment l’exploration de ce site patrimonial cher aux Voironnais. Quelque 1200 pièces sont exposées dans les différents espaces, tantôt intimistes, tantôt très ouverts, à l’image du l’atrium, élargissant l’horizon sur le massif de Chartreuse, omniprésent dans toute l’histoire des chartreux, mais évidemment aussi dans celle de cette Entreprise du Patrimoine Vivant. C’est depuis cet endroit dominé par une grande fresque murale évoquant le Grand Som, quatrième sommet le plus haut du massif préalpin, que le visiteur accède à l’une des mises en scène les plus spectaculaires du nouveau parcours : la présentation visuelle et olfactive des plantes !Tout au long du cheminement alternent tableaux, affiches publicitaires, photos, films inédits ou pièces originales comme cette monumentale malle en bois d’une capacité de 600 bouteilles servant au transport ferroviaire de la liqueur entre le site de Fourvoirie et le lieu de stockage à Voiron où elle a d’ailleurs été retrouvée !

L’une des pièces originales de l’exposition : une malle de transport des liqueurs en bois, ancêtre des containers ©Actumontagne

Ce foisonnement demande au visiteur de prendre son temps pour appréhender dans sa totalité ce lieu majeur du spiritourisme où l’accueil du public a été revu. Terminée la visite guidée gratuite avec petite dégustation finale à la boutique, surannée à l’heure du tourisme expérientiel ! Elle a néanmoins eu le mérite de faire largement connaître les Caves de Chartreuse en France et à l’étranger, mais aussi de rendre accessible ce patrimoine à des publics moins enclins à pousser les portes d’un musée. Elle est remplacée par une visite dite classique, exclusivement guidée, au contenu bien plus dense et au format plus inclusif. Elle dure environ 1h30 et est limitée à 19 personnes (12€). Elle se termine bien évidemment par une dégustation des produits phares que sont la Chartreuse verte et la Chartreuse Jaune.

Une équipe de guides qui en connait un rayon sur l’histoire de la célèbre liqueur ! ©Actumontagne

Les visites d’exception et les ateliers cocktails, lancés il y a quelques années, et prémisses d’une médiation plus qualitative et expérientielle , sont conservées (à partir de 25€). Le visiteur appréciera aussi de déambuler dans les extérieurs du site où quelque 5300 espèces végétales ont été plantées et formeront trois jardins d’agrément différents. Un futur havre de paix en cœur de ville.

Réservations des visites 04 76 05 90 34 ou sur le site

Inauguration du nouveau site culturel et touristique des Caves de Chartreuse en présence de frère Jean-Jacques, l’un des deux pères distillateurs détenteurs de la fameuse recette avec Dom Benoît ©Actumontagne

- Advertisement -