En 1978, Fabienne Thibeault chantait Le Monde est stone. Cette année, elle participe aux Festimusiques de Pralognan-la-Vanoise, du 20 au 27 janvier. Un événement pas si stone, qui met en avant les expressions artistiques québécoises : musique, danse, peinture…

Le Monde est stone, Les Uns contre les autres, Un Garçon pas comme les autres… En 1978, Fabienne Thibeault se fait connaître en France dans l’opéra rock Starmania. Un succès tel que la chanteuse québécoise s’installe en France, et depuis, elle s’attache à faire connaître aux Français les chansons de son pays. C’est donc tout naturellement qu’elle trouve sa place dans l’événement Festimusiques, du 20 au 27 janvier à Pralognan, dont elle est l’invitée d’honneur.
Festimusiques, c’est le rendez-vous annuel pour découvrir la culture francophone — principalement du Québec — sous toutes ses formes : chansons, danses, peintures, films, spectacles pour enfants… Avec une particularité, la disponibilité des artistes en dehors des spectacles : on peut en effet les retrouver toute la semaine sur les pistes, ou dans les restaurants et les bars de Pralognan, et discuter avec eux en toute convivialité. “Cela fait partie du principe de l’événement, cet échange entre deux cultures. Les artistes qui viennent à Pralognan sont choisis, entre autres, pour leurs valeurs humaines et leur générosité”, souligne Silvère Bonnet, directeur adjoint de l’office du tourisme de Pralognan. “Cela correspond au positionnement de notre station : ici, on n’est pas dans la démesure, tout reste à échelle humaine”.

Pour toute la famille
Festimusiques, événement très grand public, s’adresse à toute la famille, avec des animations pour les plus petits, des concerts “punchies” pour les jeunes, et d’autres à destination des parents, comme celui de Fabienne Thibeault. Et également des danses folkloriques, très appréciées des anciens, car leur rappelant souvent les danses de leur région. Particularité de cette année : les femmes sont à l’honneur, avec uniquement des artistes féminines parmi les invités, à l’exception du musicien et humoriste Simon Genest — qui est aussi le directeur artistique —, chargé de représenter la gent masculine québécoise !
Depuis l’année dernière, Festimusiques a changé de formule : une semaine, du mercredi au mercredi, au lieu de trois jours. Pour toucher à la fois les vacanciers des deux semaines, et celle de proximité le week-end. Sachant que, pour les accros du Québec, il est possible de réserver un hébergement du mercredi au mercredi à cette période de l’année…
Jeanne Palay
OT de Pralognan : 04 79 08 79 08.

 

- Advertisement -