Fondé à Marseille en 2014, le HeroFestival s’invite à Grenoble ces 6 et 7 mai. La capitale des Alpes était en concurrence avec Montpellier et Nice. Son statut de ville étudiante -la meilleure selon le dernier classement de L’Etudiant !-, son tissu industriel très high-tech ou encore le fait qu’elle soit le berceau de l’éditeur de BD et de mangas Glénat, ont sans aucun doute fait la différence.

Dédié aux cultures de l’imaginaire, ce rassemblement va réunir pendant deux jours des spécialistes, amateurs ou professionnels, des personnages de BD, mangas, comics, cinéma, jeux vidéo, cosplay… Dans les 10 000 mètres carrés d’Alpexpo, on croisera sûrement des avatars de Goldorak ou d’Albator, des protagonistes de Game of Thrones, Tomb Raider ou les premiers rôles de Star Wars, le HeroFestival proposant un concours de cosplay, cet art de revêtir avec brio ou non, le costume de son héros fictif préféré !
Le festival est organisé come un voyage à travers les continents et les différentes cultures pop. Et surtout comme un lieu de partage entre passionnés.
Glénat est présent dès cette édition inédite avec plusieurs de ses auteurs : Kim W.Andersson pour Alena, Nicolas Bannister pour la série X-Files ou dans un genre bien différent, Flora Grimaldi pour la série Tib et Tatoum. Un espace pour les enfants est aussi prévu autour du monde des mini-héros avec un dojo pour initier les plus petits aux arts martiaux.
A Marseille, près de 42 000 visiteurs ont répondu présent à la 3e édition du HeroFestival en novembre dernier. Combien de fans grenoblois succomberont-ils à ce phénomène intergénérationnel ?

 

- Advertisement -