C’est le nom de la fête organisée les 27 et 28 décembre prochain par La Grave-La Meije, à l’occasion de la réouverture pour cet hiver, de la D1091 reliant Grenoble à Briançon. Au programme, projections lumineuses, défilé de skijorettes, descente aux flambeaux… Une fête pour refermer une parenthèse très difficile pour la commune haute-alpine, qui espère voir affluer à nouveau les vacanciers.

“Pour démarrer la saison, nous souhaitons donner une image positive et lumineuse de La Grave et de Villar-d’Arène, et oublier les saisons difficiles liées à la fermeture de la route. D’où la création de cet événement appelé Les lumières de la Meije, les 27 et 28 décembre”, explique Lisa Haye, directrice de l’office de tourisme du pays de la Meije. Depuis avril 2015, la D1091 était en effet coupée au niveau du barrage du Chambon, suite à un glissement de terrain ayant affaissé les parois du tunnel éponyme. Mais grâce au percement d’un nouveau tunnel, cet axe majeur entre l’Isère et les Hautes-Alpes est à nouveau ouvert (provisoirement) depuis le 16 décembre.

Les Skijorettes ©José C

Art nocturne et monumental
Le point d’orgue de cette fête, ce sont des projections lumineuses monumentales proposées par le Kolektif Alambik (qui œuvre notamment à la fête des lumières de Lyon), sur le barrage du Chambon, dans le village de La Grave et sur les pentes enneigées au-dessus du village, symbolisant le lien retrouvé entre Isère et Hautes-Alpes. “La féerie de cet événement vient de l’alchimie entre des projections que l’on a plutôt l’habitude de voir en ville, et la majesté de la montagne”, souligne Lisa Haye.
En soirée, le téléphérique des Vallons de la Meije est mis en service avec des lumières dans les bennes, comme autant d’étoiles filantes dans le ciel. Pour renforcer l’émerveillement, une grande descente aux flambeaux réunit les torches d’une cinquantaine de guides, moniteurs de l’ESF et membres du club des sports.

©Kolektif Alambik
Les journées sont aussi de la fête, à partir de 16 heures, avec de nombreuses animations comme des fanfares au centre du village, de la sculpture sur glace près du bureau des guides par l’artiste Christian Burger, et une projection de films anciens en Super 8 sur l’histoire de la route reliant Grenoble à Briançon (à l’hôtel Castillan). En fin d’après-midi du 27 et du 28 décembre, un pot d’accueil est offert à tous les habitants, vacanciers et touristes de passage. Le 28 décembre, l’événement bénéficie de la touche d’humour apportée par les défilés des skijorettes de La Grave, des majorettes décalées en chaussures de ski et tenue hivernale ! “Nous souhaitons relancer l’activité touristique dans la joie et la bonne humeur”, conclut Lisa Haye.
Jeanne Palay

Infos Office de tourisme de la Meije : 04 76 79 90 05.

 

- Advertisement -