Plagne-Bellecôte accueille du 17 au 20 août l’Urban Plagne, un événement placé sous le signe de la culture urbaine, pensé pour les adolescents. Principale nouveauté de cette troisième édition : l’organisation d’une compétition internationale de roller, skate et BMX sur l’Urban Park, un espace dédié à la pratique des sports de glisse urbains, inauguré au début de l’été.

L’Urban Plagne, c’est un peu « Paris plage » à l’envers : au lieu d’amener le décor des vacances à la ville, on monte la ville à la montagne. Enfin… une partie de la ville seulement, on n’allait pas non plus ramener les embouteillages et la pollution ! Pendant quatre jours, Plagne-Bellecôte va vivre à l’heure du skate, du roller, du hip hop… et autres composantes de cette culture urbaine tant prisée des ados.

Les initiations et démonstrations de skate, roller, BMX, axcessboard, mountainboard, streetboard, freeboard et indoboard, auront lieu sur le tout nouveau Urban Park. Cet espace de 2000 m², spécialement aménagé pour les sports de glisse urbains, comprend une vingtaine de modules (rails, plans inclinés, plans incurvés, boxs, quarters, escaliers,etc). L’Urban Park sera également le théâtre de la principale nouveauté de l’édition 2007 de l’événement. Cette nouveauté, c’est l’organisation d’une étape qualificative du Nokia Fise Xperience, un circuit réunissant quelques-uns des meilleurs riders mondiaux en skate, roller et BMX et dont la finale se déroulera à Montpellier en mai 2008.

Autre temps fort de l’événement : les « battle de graff », autrement dit la décoration à la sauce urbaine de 10 télécabines qui seront ensuite réinstallées dès cet hiver sur la ligne Roche de Mio – Glacier de Bellecôte. Les collectifs de graffeurs exprimeront aussi leur talent artistique sur deux dameuses de la station.
L’Urban Plagne, c’est encoredes démonstrations et des initiations au hip hop, à la capoeira, au fingerskate (skateboard miniature qu’on dirige avec les doigts) et au parkour, cet art du déplacement urbain inspiré du film « Yamakasi » de Luc Besson. Sans oublier les concerts, des mix de musique et de vidéos, des ateliers de dessin manga et des jeux vidéos en réseau ou en solo. Bref, les amateurs de culture « street » devraient être comblés !

Martin Léger

En vidéo, les meilleurs moments de la première  journée de l’Urban Plagne 2007 (images et montage : Office de Promotion de la Grande Plagne)

- Advertisement -