Pour sa nouvelle exposition temporaire et intitulée Derrière la montagne, la face cachée du tableau, le Fonds Glénat explore à partir d’un angle original deux thèmes chers à l’éditeur grenoblois : la montagne et la bande dessinée.

Conçue dans le cadre du 50e anniversaire du groupe d’édition grenoblois, l’exposition a donné carte blanche à vingt-sept auteurs pour imaginer chacun la face cachée de la montagne d’un tableau du XIXe siècle ou du début XXe siècle. Ces œuvres sont issues du Fonds Glénat ou empruntés au Musée dauphinois, au Musée savoisien, au Musée alpin de Chamonix ou à des collectionneurs privés.

©Jean-Marc Blache pour le Fonds Glénat

À l’origine de cet exercice créatif, l’envie de « sauver » la vache égarée de Gustave Doré, tableau appartenant au Fonds Glénat ! Le peintre romantique, passionné d’alpinisme, a placé l’animal au bord d’un précipice. Le dessinateur Éric Buche a choisi d’héliporter la vache sur sa face cachée de la montagne, très fréquentée !

Tableau de Diodore Rahoult (1819-1874), chemin des Cuves à Sassenage. Collection Fonds Glénat
La version cachée du tableau de Diodore Rahoult par Jean-Yves Delitte, gouache avec rehauts à l’encre de Chine

Humoristique, burlesque, voire fantastique, les interprétations s’inscrivent dans des registres très variés. Une autre façon de découvrir cette peinture des paysages de montagne et de l’amener à un public plus jeune !

7€. Jusqu’au 14 mars prochain au Couvent Sainte-Cécile 7 rue Servan à Grenoble. www.fondsglenat.com

photo de Une : ©Jean-Marc Blache/Fonds Glénat

- Advertisement -