La deuxième édition du festival Tomorrowland Winter, qui devait se tenir du 14 au 21 mars prochain à l’Alpe d’Huez, n’aura pas lieu. Ceci en raison du coronavirus. Le montage des différentes scènes avait commencé au début du mois de février. « Depuis samedi, nous étions en contact étroit avec les autorités françaises pour définir l’impact du COVID-19 (coronavirus) sur le festival et venons finalement de recevoir leur décision officielle. Le gouvernement français a pris des mesures drastiques concernant le COVID-19 en France en interdisant les grands rassemblements de personnes en milieu confiné et ceux regroupant des participants de différentes nationalités », écrit la station dans un communiqué. Quelque 14 000 festivaliers d’une centaine de pays étaient en effet attendus pour cette deuxième édition de Tomorrowland Winter.

L’une des scènes de Tomorrowland Winter devait être installée sur la terrasse du Pic Blanc, point culminant du domaine skiable (3330 m d’altitude) ©Tomorowland Winter

Dans les colonnes du Dauphiné Libéré, le maire de l’Alpe d’Huez, Jean-Yves Noirey, explique pourtant que « nous avions fait part au préfet des effectifs exacts du festival et surtout nous avions mis en avant que la semaine Tomorrowland accueillait beaucoup moins de monde que cette semaine de vacances par exemple. Les organisateurs s’étaient engagés à supprimer le grand chapiteau sur le terrain de foot afin de ne pas mettre en présence plus de 5000 personnes en milieu confiné. Mais le préfet a jugé que les scènes ainsi rapprochées fixaient un point de propagation favorable au virus. »

A la fin de son communiqué, la station précise toutefois que « l’Alpe d’Huez Grand Domaine Ski et ses stations (Alpe d’Huez, Oz en Oisans, Vaujany, Auris en Oisans et Villard Reculas) restent ouverts aux visiteurs et toutes les activités habituelles se déroulent normalement (remontées mécaniques, pistes de ski, bars, restaurants…), comme dans n’importe quelle station de ski française. »

- Advertisement -