Après deux années de travaux, les nouveaux aménagements de la gare de Moûtiers, porte d’entrée vers les grandes stations de Tarentaise, et notamment celles des 3Vallées, ont été inaugurés hier. Cette gare ferrovière, dont la construction initiale remonte à 1893, est l’une des plus atypiques de France, en raison de la très forte saisonnalité de son trafic. L’hiver, plus d’un million de passagers transitent en son sein, en vue de rejoindre, par taxi ou par bus, les stations alentours, leur terminus. En haute période hivernale, elle accueille jusqu’à 30 000 personnes par week-end, notamment en provenance du nord de l’Europe et de Grande-Bretagne. Le reste de l’année, l’affluence ne dépasse pas les 300 voyageurs !

Les équipes de Gares & Connexions ont donc engagé dès 2015 deux phases de travaux pour fluidifier les parcours des passagers au sein de la gare, où, l’hiver, s’arrêtent une cinquantaine de TGV et autant de TER les samedis de fort trafic. En raison du Brexit, un espace transmanche (avec poste de contrôle aux frontières et des bagages aux rayons X), dédié aux passagers d’Eurostar, a dû être créé. Hors saison, cette aire internationale peut être fermée sans gêner l’exploitation. Enfin, le hall de gare a été rénové : nouvelle signalétique, nouveaux guichets de vente et nouveaux espaces d’attente, avec doublement du nombre de places assises (140 au lieu de 70). Montant global des travaux, plus de 3 millions d’euros, financés par la SNCF (2,2 M€) et la Région (900 000€). « Une troisième tranche de travaux est aussi très attendue pour améliorer l’environnement de la gare pour le rendre accessible aux personnes à mobilité réduite et prolonger le centre-ville en rénovant la passerelle menant au quartier de la Chaudanne », a souligné Fabrice Pannekoucke, maire de la ville, président de la CC Coeur de Tarentaise et conseiller régional. Ce dernier souhaite aussi améliorer les flux de la gare routière, où les bus sont de plus en plus nombreux et engorgent les abords de la gare ferrovière. Patrick Mignola, vice-président délégué aux transports, souhaite faire rapidement avancer le dossier. Des conventions avec tous les modes de transport devraient être passées ces prochains mois. Objectif, instaurer pleinement la multimodalité au sein de cette gare savoyarde, élément-clé dans la desserte d’une bonne partie de la Tarentaise, vallée qui concentre les plus grandes stations de sports d’hiver du monde.

Pour couper le ruban, Patrick Mignola pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Thomas Allary, directeur régional adjoint de SNCF Mobilité Auvergne-Rhône-Alpes, Fabrice Pannekoucke et de nombreux élus du territoire

 

- Advertisement -