21 millions d’euros, c’est la somme investie par Montgenèvre pour moderniser son domaine skiable cet hiver, avec en point d’orgue l’ouverture d’un nouveau secteur  – Serre Thibaud – sur le versant du Chalvet.

Régie des remontées mécaniques de Montgenèvre

La noire du Tetras, les rouges des Myrtilles et des Marmottes et la bleue du Réservoir. Vous êtes un(e) habitué(e) du domaine skiable de Montgenèvre, et pourtant vous ne connaissez pas ces pistes-là ? C’est normal, puisque elles n’existaient pas jusqu’à présent. Elles seront accessibles à partir de cet hiver, grâce à l’ouverture du nouveau secteur de Serre Thibaud, permise par la construction du télémix éponyme (714 mètres de dénivelé). L’arrivée de cet appareil se trouve au sommet de Serre Thibaud (2550 mètres), c’est-à-dire entre les télésièges de Montquitaine et du Rocher Rouge.
La gare de départ de cette nouvelle remontée mécanique, alternant cabines et sièges (1 cabine pour 8 sièges), se situe à proximité du télésiège du Tremplin. Autrement dit, vous n’aurez plus besoin de déchausser vos skis et de traverser la route pour passer du versant « Gondrans – Aigle » au versant « Chalvet ». Pour effectuer le trajet inverse, la piste bleue Pharo a été réaménagée afin d’absorber ce nouveau flux de skieurs (le débit du télémix de Serre Thibaud sera cet hiver de 1500 personnes / heure, puis sera porté à terme à 2400). L’ouverture de ce nouveau secteur s’accompagne également d’une extension du réseau de neige de culture pour garantir l’enneigement des pistes situées entre le sommet de Serre Thibaud et le télésiège de la Bergerie. Ainsi, 50 % du domaine skiable de Montgenèvre est désormais équipé d’enneigeurs.


Régie des remontées mécaniques de Montgenèvre

Sur le versant « Gondrans », la télécabine des Chalmettes, vieille de plus de trente ans, a été remplacée par un autre télémix. « Celui-ci alternera six sièges six places et deux cabines huit places. Nous avons souhaité installer davantage de cabines sur ce télémix que sur celui de Serre Thibaud, afin de permettre aux moniteurs de ski de pouvoir embarquer d’un seul coup l’ensemble de leurs groupes d’enfants, comme ils pouvaient le faire sur l’ancienne télécabine », précise Jean-Christophe Hoff, directeur général des remontées mécaniques de Montgenèvre. La construction de ce nouvel appareil permettra de faire passer le débit horaire de 800 à 1500 personnes, et même à 2400 à terme.

Le Mont Chaberton bientôt accessible

Le coût de l’ensemble de ces investissements s’élève à 21 millions d’euros (dont 10,75 millions d’euros pour le télémix de Serre Thibaud  et 8,5 millions d’euros pour le télémix des Chalmettes ). Dans les années à venir – vraisemblablement dans cinq ans, même si aucune date officielle n’a pour le moment été annoncée – les remontées mécaniques envisagent l’extension du domaine skiable jusqu’au Mont Chaberton, sommet mythique de la station qui culmine à 3131 mètres d’altitude. En attendant, vous pourrez, dès le 6 décembre – date d’ouverture officielle du domaine skiable – venir découvrir ces nouveaux aménagements. A noter que la station pourrait ouvrir partiellement dès les week-ends de novembre, si bien sûr la neige est au rendez-vous !

Martin Léger

 

- Advertisement -