Pour sa 18e édition du 23 au 25 avril à Grenoble ( https://www.actumontagne.com/sam-2008-un-tres-bon-cru-news_0622.html ), le rendez-vous biennal de l’industrie de l’aménagement de la montagne met l’accent sur le développement durable et la montagne estivale, deux des chevaux de bataille des opérateurs du secteur pour les prochaines années.  Quelque 477 exposants -un record pour le salon- montreront leurs initiatives en la matière.

« Le SAM 2008 s’ouvre dans un contexte économique très favorable », se félicite Jean-Charles Simiand, co-président du salon grenoblois avec Martial Saddier, le président de l’ANEM*. « A la fin des vacances de février, la fréquentation des domaines skiables a retrouvé son niveau record d’il y a deux ans; elle est supérieure de 7% à la moyenne des quatre dernières saisons. L’hiver 2008 sera un très bon cru». Le bilan provisoire de la saison d’hiver écoulée a de quoi, en effet, mettre du baume au cœur des opérateurs de la montagne, après un sombre hiver 2007. Pour autant, les bons indicateurs 2008, dopés par un enneigement plutôt généreux, ne remettront pas en question la volonté des aménageurs de la montagne, d’inscrire désormais leur action dans une démarche de développement durable. La certification qualité et environnementale, la gestion responsable des ressources et des déchets, la maîtrise de l’énergie ou encore la mobilité douce, notions autrefois apanage des défenseurs de l’environnement, sont désormais entrées dans le vocabulaire courant des équipementiers et de leurs donneurs d’ordre, exploitants de remontées mécaniques, stations, communes. Les sceptiques dénoncent une stratégie marketing. Les protagonistes, eux, citent les réalisations concrètes entreprises ça et là : rénovation architecturale des stations intégrées, multiplications des zones piétonnes, engazonnement des pistes, remplacement d’anciennes remontées mécaniques par des appareils plus économiques, moins polluants et moins bruyants, recours à des engins de damage eux aussi moins gourmands en carburant, tri des déchets… 


Jean-Charles Simiand, co-président du SAM

Relancer la montagne estivale
La filière compte bien sûr sur l’édition 2008 du SAM, pour témoigner des engagements « verts » de ses acteurs. «L’inauguration du salon, le 24 avril, se fera au nom de Jean-Louis Borloo, ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire, avec Laurent Stéfanini, ambassadeur délégué à l’environnement et président du comité permanent de la Convention alpine, c’est un signe fort », estime Jean-Charles Simiand qui, dans une formule choc, résume la position de ses pairs : « Le tout ski, c’est fini, mais sans le ski, tout est fini ! ». L’ancien délégué général du SNTF**, aujourd’hui conseiller spécial du président de cet organisme, Jean-Charles Faraudo, rappelle d’ailleurs que le SAM n’est pas dévolu à la seule montagne hivernale et que cette année, le salon a choisi de créer un véritable espace dédié à la montagne d’été. Une destination releguée à la quatrième place derrière la mer, la campagne et les villes. Le VTT aura la part belle dans cette partie d’Alpexpo, nombre d’acteurs de la montagne plaçant beaucoup d’espoirs dans son essor en station. Activité relais du ski pour l’été, le VTT pourrait, selon ses promoteurs, redonner le goût de la montagne estivale, notamment aux jeunes. Des jeunes dont le désamour avec les « hautes régions » est préoccupant. Un colloque organisé en septembre dernier à Chambéry, à l’initiative de Montanea, de la Fédération française des clubs alpins et de montagne et la Grande traversée des Alpes, avait évoqué ce problème avec pertinence (Actes du colloque à télécharger sur www.gta-alpes.com).  Un groupe de réflexion, créé au sein de la GTA, et placé sous l’égide du comité de massif des Alpes, a depuis le 25 mars, vu le jour pour essayer de trouver les pistes de relance de la fréquentation de la montagne verte. En mettant en avant sa vitrine des pratiques sportives et ludiques estivales, le SAM veut apporter sa pierre à cette reconquête.
Sophie Chanaron

Les incontournables du SAM 2008 :
– Table ronde du SNTF le 24/04 de 14h à 17h : Equipement des domaines skiables, environnement : une démarche intégrée
– Colloque ANEM le 24/04 de 9h30 à 13h :  le tourisme durable en territoire de montagne, 365 jours par an
– Conférence du Syndicat National des Moniteurs Cyclistes Français le 23/04 de 15 h à 17h sur le développement du VTT en France                                                                                                                                         – L’hommage à Denis Creissels, l’ingénieur le plus brillant et inventif de l’histoire du câble, figure de l’aménagement de la montagne dont le salon rappellera les grandes innovations 

– Montagne Leaders, le magazine créé par Michel Drapier, fondateur du SAM, a lancé un concours pour élire le Français qui a le plus contribué au développement de la montagne au 20e siècle. Le jury devra choisir parmi 25 figures emblématiques de cette épopée. Verdict le 23 avril.                                                 

                                                                                                                       –

*Association nationale des élus de la montagne

** Syndicat national des téléphériques de France

 

 

- Advertisement -