Quatrième hiver pour l’Espace Diamant, dernier né des domaines reliés des Alpes. Situé à cheval entre Beaufortain et Val d’Arly, il offre à ses hôtes la possibilité de pratiquer du ski alpin grand large sans perdre ce supplément d’âme qui caractérise chacun de ses six villages.

Ouvert l’hiver 2005-2006, l’Espace Diamant entame sa quatrième saison, sourire aux lèvres (ouverture officielle le 20 décembre). « Le bilan est très positif», indique Frédéric Ferlay, directeur des remontées mécaniques de Crest-Voland/Cohennoz et porte-parole d’Espace Diamant Promotion. «35% en moyenne de la clientèle plébiscite le ski sur ce domaine de 185 km de pistes». Et en février, le forfait semaine Espace Diamant représente même 45% des titres de transport en circulation. Ce domaine skiable, qui relie les pistes entre Crest-Voland/Cohennoz, Flumet, Notre-Dame-de-Bellecombe, Praz-sur-Arly, Hauteluce et Les Saisies, a trouvé son public, preuve qu’il répond à la demande de la clientèle familiale qui fréquente ces différents sites. «Cette clientèle apprécie de pouvoir s’offrir une telle variété de ski au départ de villages encore préservés», souligne Frédéric Ferlay.

De fait, le grand atout de l’Espace Diamant, c’est la diversité des pistes de ski alpin plutôt que sa taille, somme tout modeste face à des mastodontes comme les 3 Vallées, Paradiski ou l’Espace Killy. Il offre une glisse facile aux Saisies et à Crest-Voland, plus technique à Notre-Dame-de-Bellecombe ou à Praz-sur-Arly, et la possibilité de skier largement en forêt, 90% des pistes étant situées à un étagement où la verdure est omniprésente. Cette altitude moyenne pose-t-elle un problème pour l’enneigement ? Non, affirment ses exploitants qui mettent en avant les investissements qu’ils ont engagés dans la neige de culture pour optimiser les liaisons entre les sites et garantir un enneigement de qualité. Cette année, Les Saisies rajoutent  plus d’une centaine d’enneigeurs du côté de Bisanne 1500 et d’Hauteluce, portant à quelque 300 leur nombre sur la totalité du domaine. « Et cela en minimisant l’impact sur la ressource en eau, grâce notamment à la construction de retenues collinaires et à l’optimisation du damage des pistes».

Petits prix le samedi
Pour faire davantage connaître le dernier-né des domaines reliés alpins, ses promoteurs organisent chaque année une grande fête dans toutes les stations. Au menu, des animations et des tarifs attractifs pour parcourir sans relâche le domaine (forfait à 19€ au lieu de 32€). Cet hiver, elle est programmée le 11 janvier prochain et proposera cette saison un rallye-découverte en direction des points culminants de l’Espace Diamant. Sur chacun de ces sites, les skieurs pourront faire poinçonner une carte attestant de leur présence. A la clé, des cadeaux via un tirage au sort. Destination vacances par excellence, L’Espace Diamant vise aussi la clientèle de proximité, à savoir celle des bassins de Grenoble, Lyon ou Chambéry, qui peut venir à la journée. Et pour séduire cette population captive et férue de ski, les exploitants du domaine lancent une offre promotionnelle valable le samedi en dehors vacances scolaires : pour tout forfait adulte acheté (32€), le forfait enfant -12 ans gratuit, soit 22,50 € d’économisé ou le forfait des 12-18 ans à 16€. Un bon plan à recommander.
Sophie Chanaron

Toujours plus de services
Labellemontagne, filiale du groupe Remy Loisirs, gère quatre des six domaines skiables de l’Espace Diamant. Cette saison, l’exploitant met les bouchées doubles en matière de services : encouragement au covoiturage en mettant les internautes intéressés en relation sur un site dédié www.labellemontagne.covoiturage.fr, remboursement des forfaits pré-payés à partir de trois jours, et cela sans motif à donner ou encore, des réductions pour les skieurs fidèles via la carte de fidélité (valable sur le forfait Val d’Arly uniquement). Un plus pour les mordus.

- Advertisement -