Les élus de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de Savoie se mobilisent pour le maintien des liaisons par Eurostar des stations de ski après l’annonce hier par la compagnie ferroviaire franco-britannique de les supprimer. Celle-ci met en avant ses difficultés financières qui la contraint à se recentrer sur les dessertes de Lille et Paris uniquement. Pour les stations de montagne françaises et de Savoie Mont-Blanc en particulier, c’est la douche froide ! Les Britanniques représentent 40% de la clientèle étrangère de cette dernière destination qui abritent les plus grandes stations internationales tricolores. Les élus mettent en avant un paradoxe à l’heure de la transition écologique : le probable déplacement du trafic ferroviaire vers l’aérien. Une aberration pointée également par plusieurs acteurs britanniques du tourisme responsable, Snowcarbon, Protect Our Winters France, Protect Our Winters UK, Ski Flight Free et SaveOurSnow, qui lancent une grande campagne pour sauver « le ski train ». « Cette annulation est un pas en arrière dommageable par Eurostar. Il y a bien sûr des trajets indirects jusqu’au Alpes Françaises, mais ils ne peuvent compenser la perte du SkiTrain », estime Daniel Elkan, fondateur du guide indépendant Snowcarbon.

La Campagne Save The Ski Train:

Pétition : change.org/savetheskitrainFacebook : facebook.com/SaveTheSkiTrainSuivi de la campagne: https://snowcarbon.co.uk/campaigns/save-the-ski-train

Photo de Une © Voyages SNCF – 960 pix wide

- Advertisement -