Avec un chiffre d’affaires de 541,2 millions d’euros (en hausse de 16,2 % par rapport à la même période en 2018-19, dernier exercice non impacté par le Covid avant cet hiver),  la Compagnie des Alpes réalise un bon premier semestre 2021-22 (du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022). La branche « domaines skiables » (dix domaines d’altitude dont La Plagne, Les Arcs, Val d’Isère, Serre Chevalier, Les Menuires, Flaine,etc) affiche une progression de 11,3 % (392,1 millions d’euros contre 352,2), les « parcs de loisirs » (Walibi, Parc Astérix, Futuroscope…) de + 29,3 % (120,4 contre 93,1 millions d’euros) et la branche « Holding et Supports » de + 40,8 % (28,7 millions d’euros contre 20,4).

© OT Les Menuires
© OT Les Menuires

Après avoir été affecté par les restrictions de voyages entre le Royaume-Uni et la France jusqu’à la fin janvier 2022, le nombre de journées-skieur a progressivement comblé son retard par rapport au 1er semestre 2018/2019 à la faveur de la levée de ces restrictions, de bonnes vacances scolaires françaises en février et d’un mois de mars en légère progression. Au final, le nombre de journées-skieur a enregistré sur l’ensemble du semestre une baisse limitée de -5% par rapport à la même période de 2018/2019. Le revenu moyen par journée-skieur progresse d’environ 15% grâce à un mélange d’une clientèle moins intermédiée, de forfaits consommés plus favorables ainsi qu’à l’addition cumulée des indexations tarifaires des trois derniers exercices.

© Actumontagne
 
© Actumontagne

« Le Groupe est en avance sur son plan de marche et devrait être en situation de dépasser pour l’année 2021/2022, ses niveaux de performances pré-crise », explique Dominique Thillaud, le directeur général de la Compagnie des Alpes. Et d’ajouter : « Ayant retrouvé les moyens de nos ambitions en termes de développement et de croissance, nous allons maintenir nos efforts d’investissements d’attractivité, continuer à déployer nos outils digitaux, optimiser nos canaux de distribution et notre politique commerciale tout en accélérant la mise en œuvre de nos ambitions net zéro carbone, qui demeure un enjeu essentiel pour nos activités et nos territoires. »

Photo de une : Summit Run ©Antoine Germain

- Advertisement -