La signature, mi-mars, d’une convention entre Villard-de-Lans et le promotteur haut-savoyard MGM, donne le coup d’envoi d’un ambitieux programme de requalification du centre de la commune du Vercors, indispensable à la montée en gamme de sa destination touristique.

Par cet acte, Villard-de-Lans cède à MGM un terrain de 7600 m², qui abrite aujourd’hui deux batiments fermés depuis de nombreuses années, dont l’emblématique hôtel du Parc et du Château. Un édifice cher à la mémoire des Villardiens. En effet, en 1940, 600 élèves polonais et leurs professeurs y trouvèrent refuge, et nombreux parmi eux, rallièrent les rangs de la Résistance.
Si cette belle bâtisse du 18e siècle, rachetée en 2000 par la commune de Villard-de-Lans, est conservée pour en faire un lieu de mémoire et de valorisation des produits du Vercors, l’autre bâtiment est lui, promis à la démolition. Une résidence de tourisme 4 étoiles de 97 appartements, construite par MGM et exploitée par sa filiale CGH, prendra sa place. Elle disposera d’un spa et d’un centre de bien-être, espaces récréatifs dont l’opérateur immobilier s’est fait le spécialiste en montagne, notamment dans les stations chic de Tarentaise et de Haute-Savoie. "Nous croyons au potentiel touristique de Villard-de-Lans, dont le cadre naturel et le dynamisme de ses forces vives nous ont séduits", explique David Giraud, patron de MGM qui, avec ce projet immobilier fait une seconde incursion en Isère, après l’Alpe d’Huez. "Cette résidence, qui représente un investissement de l’ordre de 25 millions d’euros, sera la 20e de notre catalogue. Les premiers coups de pioche devraient intervenir au printemps 2011 pour une livraison à Noël 2012".
Villard-de-Lans espère ainsi capter une nouvelle clientèle, notamment étrangère, actuellement peu présente sur la destination, faute de structures d’accueil adaptées à ses exigences de confort et de services. "Nous devons refondre nos équipements touristiques et conforter nos saisons en rallongeant leur durée pour rester dans la course", estime Chantal Carlioz, le maire de Villard-de-Lans, précisant que dans cette opération immobilière, une quinzaine d’emplois directs allaient être créés. De plus, CGH, l’exploitant de la résidence, va faire appel au tissu économique local pour assurer ses prestations à la carte (livraison du pain et de viennoiseries ou de repas, de la presse, laverie-buanderie, activités sportives et sorties sur le terrain…).

Derrière Chantal Carlioz, maire de Villard, David Giraud, pdg de MGM, ses élus à l'urbanisme et les architectes, l'emblématique Hôtel du parc et du Château
Derrière Chantal Carlioz, maire de Villard, David Giraud, pdg de MGM, ses élus à l’urbanisme et les architectes, l’emblématique Hôtel du parc et du Château

Dans le cadre de la convention signée entre la commune du Vercors et MGM, ce dernier prend en charge l’aménagement sur le site, d’un parking public souterrain de 145 places, et d’un jardin paysager de 3400 m² à partir du parc du château, actuellement en friche. A terme, le centre historique de Villard-de-Lans devrait retrouver un vrai cachet.

Sophie Chanaron

- Advertisement -