Pendant les deux mois de confinement qui viennent de s’écouler, la faune sauvage s’est parfois réappropriée les espaces naturels jusque-là fréquentés par les piétons, les vététistes, les grimpeurs, les cavaliers ou encore les parapentistes. D’où l’appel à la vigilance de la LPO AURA à l’approche du déconfinement. Car avec la possibilité d’effectuer à nouveau des sorties de pleine nature après le 11 mai, le risque est grand que nous dérangions les animaux installés sur les lieux laissés vacants par les humains !

L’association de protection des oiseaux rappelle qu’en ce moment, les oiseaux et notamment les rapaces, sont en pleine période de nidification. Et si nous les dérangeons, il y a malheureusement de forte chance que les parents abandonnent leur progéniture…

La LPO vous demande, si vous observez des rapaces ou un nid lors de vos premières sorties en montagne (escalade, randonnée, vol libre…), de la prévenir Adrien Lambert, l’un de ses référents, à adrien.lambert@lpo.fr pour trouver ensemble une solution permettant de concilier pratique outdoor et préservation de la faune sauvage.

Faucon pèlerin ©©Christian Aussaguel/LPO France



- Advertisement -