Avec plus de 400 étudiants sportifs de haut niveau, la Communauté Université Grenoble Alpes (COMUE) est numéro 1 en France dans l’accueil de cette catégorie de population. Cette élite sportive se répartit principalement dans quatre établissements, Université Grenoble Alpes, Grenoble INP, Sciences Po Grenoble et l’École nationale supérieure d’architecture de Grenoble.

Certains de ces étudiant-athlètes sont des ayants droit au regard de la loi (liste ministérielle SHN, espoir sportifs sous convention), d’autres sont des éléments bénéficiant d’un bon niveau, pratiquant leur sport quasi quotidiennement et à minima au niveau national.

Les atouts de la COMUE qui compte 62 000 étudiants et six campus universitaires ? Ils sont nombreux ! Au-delà d’être installée sur un territoire attractif et dynamique, où les liens entre les établissements de formation et le tissu économique sont étroits, elle offre une grande diversité de disciplines sportives. En premier lieu, celles en lien avec la montagne (glisse, course en montagne, escalade, alpinisme…), les classiques (athlétisme, rugby, natation, tennis, judo), et d’autres plus insolites, comme le billard, la pêche à la mouche, le hockey subaquatique ou le pony games ! Diversité donc, mais aussi passerelles possibles entre les différents cursus, l’accompagnement pédagogique fait autour de la contrainte sportive (avec horaires aménagés dans certains établissements) ou encore la présence d’une conseillère formation SHN qui identifie dès le lycée les profils adaptés.
Les résultats scolaires sont également un critère de choix et la meilleure des promotions pour les établissements de la COMUE ! Pour 2015-2016, sur l’UGA et Grenoble INP, le taux de réussite de scolarité est de 75%, 20% d’échec, 5% de décrocheurs.

La skieuse handisport Marie Bochet, ancienne de la COMUE, aujourd'hui à Sciences Po Paris !  ©>Actumontagne

Parmi les SHN connus étudiant ou issus de la COMUE Grenoble ALpes, le snowboarder Pierre Vaultier, actuellement en licence de géographie, les biathlètes Marie Dorin Habert (Master de Biologie), Justine Braisaz (licence de Biologie), Anaïs Chevalier (Licence STAPS), Anaïs Bescond (Master STAPS), Marie Bochet, la multimédaillée d’handi-ski (licence d’éco-gestion, aujourd’hui à Sciences Po Paris), la championne du monde de ski de vitesse Cléa Martinez, (Grenoble INP, ENSIMAG), Léo LeBlé, champion du monde universitaire en snowboardcross et Lou Jeanmonnot, championne du monde et vice-championne du monde jeune biathlon (Licence science,parcours physique chimie, méca, math). Ces étudiants « grenoblois », sont la preuve qu’il est possible de mener de front compétition sportive et études

- Advertisement -