Bien que le Covid-19 ait brutalement stoppé la saison de ski (le 15 mars) et que tous les événements prévus dans les stations dans les jours ou semaines à venir soient reportés, annulés ou en passe de l’être, la montagne n’est pas à l’arrêt pour autant. C’est ce qu’entend démontrer Radio Oxygène à travers ses émissions #JeResteChezMoi, et, d’ici quelques jours, « Le Plan de Relance Oxygène ». Interview de Benjamin Ducongé, le créateur et patron du réseau des Radios Oxygène.

Actumontagne : Pouvez-vous nous présenter Radio Oxygène ?

Benjamin Ducongé : C’est un réseau de radios de proximité, présentes dans les zones de montagne (ou de villes au pied des stations comme Albertville, Bourg-Saint-Maurice, Embrun…), sur les départements des Alpes-Maritimes, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Savoie et Isère. Nous avons 17 fréquences, 12 000 auditeurs par semaine (sachant qu’on couvre un bassin de population de 60 000 personnes) et 20 à 25 % de part d’audience.

Quelle est votre ligne éditoriale ?

Nous sommes très localisés sur chaque zone, avec des studios à Villard-de-Lans, aux Deux-Alpes, à Modane, Albertville, Bourg-Saint-Maurice, Barcelonette, Guillestre, Auron et Valberg. Nous avons un double concept éditorial : 1) la culture de la montagne (nous traitons les sujets, qu’ils soient politiques, économiques, environnementaux, culturels, sportifs… par le prisme de la montagne) ; 2) L’hyper proximité. Dans chacun de nos studios, un journaliste alimente la grille commune et traite des infos spécifiques à sa zone. On a toujours au moins une info de proximité par tranche de quinze minutes.

Benjamin Ducongé, créateur de Radio Oxygène, anime chaque jour de 12h à 13h30 l’émission #JeResteChezMoi © Radio Oxygène

Comment avez-vous adapté votre grille de programmes à la période actuelle de confinement ?

On a déjà dû déprogrammer tous les contenus liés à des annonces d’événements, de même que l’actualité sur les sports de montagne qu’on a en temps normal. Pendant les trois premiers jours du confinement, on a eu une antenne quasi vide (en dehors de la musique). Au lieu de neuf salariés dont quatre journalistes, nous ne sommes que trois actuellement, moi compris. Mais, à partir de début mai, on devrait faire revenir une partie de l’équipe. Et on a aussi mis en place l’émission #JeResteChezMoi, tous les jours entre 12h et 13h30.

En quoi consiste cette émission ?

Il s’agit de réunir la grande famille de la montagne : élus, commerçants, membres d’associations, sportifs… L’idée est de savoir comment on vit le confinement à la montagne, mais aussi de valoriser les initiatives d’entraide et de solidarité qu’on a vu fleurir depuis le début du confinement. Cette crise sanitaire a beaucoup rapproché les gens, on a envie de mettre ça en avant.

Benjamin Ducongé (à gauche) en compagnie de Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes © Radio Oxygène

#JeResteChezMoi va laisser place, dans les prochains jours, au « Plan de relance Oxygène »…

Oui. On veut se projeter sur l’après-confinement. On a par exemple prévu d’appeler des restaurateurs qui ont mis en place des bons d’achats (afin d’avoir un peu de trésorerie en cette période de fermeture contrainte). Plus généralement, l’idée est de faire la promotion des commerces. Il existe dans les zones de montagne un gros dynamisme et une importante force de résilience. Ses habitants sauront assurément se relever les manches et se remettre au travail.

Propos recueillis par Martin Léger

Photo de une : Benjamin Ducongé (à gauche) en compagnie de Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes © Radio Oxygène