Après l’émouvant Colette d’Anthony Giacchino en 2021, un Français, de surcroit savoyard, va-t-il à nouveau rafler l’Oscar dans la catégorie Meilleur court métrage documentaire en mars 2022 ? On peut y croire tant éloges et prix fusent pour Farmer, A Way of Life de Gaetano Naccarato, qualifié parmi 150 000 films documentaires dans le monde, pour continuer sa course jusqu’à la sélection des cinq nominés de cette catégorie.

L’homme derrière la caméra et auteur du scénario, s’appelle donc Gaetano Naccarato. C’est un enfant du Bourget-du-Lac, une origine savoyarde qu’il revendique haut et fort. Autodidacte du 7e art, ce trentenaire a creusé son sillon dans le monde de la production audiovisuelle et cinématographique. Sa société Sanctuary Films est installée à Lyon depuis 2028.
Il a à son actif une trentaine de prix internationaux, dont un aux HollyShorts Festival d’Hollywood pour un spot sur la compétition de jeux vidéo Lyon E-sport 2020.

Benoit Falconnier (manager de Gaetano Naccarato), Gaetano Naccarato, Hervé Gaymard (Président du Département de la Savoie) et Priscilla Delay (conseillère artistique) lors de la conférence de presse au château des Ducs de Savoie, siège du Département ©Departement-Savoie

Les agriculteurs, ces héros

Farmer, A way of Life, est une commande de l’Union européenne dans le cadre du projet Bond. Pendant un an, Gaetano Naccarto est allé à la rencontre d’agriculteurs dans différents pays d’Europe, dont un apiculteur en Chartreuse. Ce documentaire de 15 minutes, épuré et aux images bien léchées -pour les quelques secondes que nous avons vues-, est un plaidoyer sur le rôle clé des agriculteurs dans la transition vers une agriculture durable. Il va à rebours de l’agribashing dont se plaignent les premiers concernés. Ce documentaire optimiste fait un tabac dans les salles à Los Angeles et il a décroché le prix du jury au Festival de Houston début octobre. De bon augure pour la suite de son aventure hollywoodienne.

Sa diffusion en France n’est pas encore tranchée, des discussions sont en cours avec des plateformes. Le teasing sera visible dès lundi sur Internet. Film d’images, fait pour le cinéma, il pourrait être diffusé en salle, comme aux États-Unis où les documentaires courts ont toute leur place sur grand écran. Avis aux diffuseurs !

Un long-métrage de fiction tourné en Savoie

Il pourrait aussi figurer au futur colloque fin novembre à Chambéry, sur l’agriculture, l’alimentation et les circuits courts que porte Hervé Gaymard, ancien ministre de l’Agriculture, rapporteur d’une étude de l’Institut Montaigne, présentée hier et intitulée En campagne pour l’agriculture de demain.

Le président du Conseil départemental ne peut que se féliciter de la bonne fortune du jeune réalisateur savoyard. Le territoire dispose avec ce nouveau talent, d’un ambassadeur de premier plan, avec une forte visibilité à venir. En effet, le passage de Gaetano Naccarato à la fiction est confirmé. Pour son film d’action, il a déjà le distributeur, une société américaine qui lui assure une diffusion internationale et un casting idoine (mais encore secret !). Le réalisateur promet un tournage à 90% dans le département. Moteur en septembre 2022 !

- Advertisement -