Le Critérium du Dauphiné 2015 démarre dimanche 7 juin d’Ugine, et s’achèvera le 14 juin à Valfréjus. De nombreux prétendants à la victoire finale sur le prochain Tour de France (dont ses deux derniers vainqueurs, Vincenzo Nibali et Christopher Froome) seront au départ de cette course qui s’annonce comme souvent indécise.

Huit étapes, d’une distance totale de 1213 km,  sont au programme de cette 67ème édition, qui s’annonce une nouvelle fois très relevée. En effet, pas moins de sept des dix premiers du classement général du Tour de France 2014 seront au départ de ce Critérium du Dauphiné 2015. Il s’agit de Vincenzo Nibali (1er), Jean-Christophe Péraud (2ème), Alejandro Valverde (4ème), Tejay Van Garderen (5ème), Romain Bardet (6ème), Haimar Zubeldia (8ème) et Bauke Mollema (10ème). Une liste à laquelle il faut ajouter Christopher Froome, Joaquim Rodriguez, Andrew Talansky (le vainqueur du Critérium du Dauphiné 2014), et, côté français, Pierre Rolland, Tony Gallopin ou encore le jeune Julian Alaphilippe, épatant deuxième de la Flèche Wallone et de Liège-Bastogne-Liège au printemps, à chaque fois derrière Valverde. « J’ai du mal à me prononcer sur les qualités de grimpeurs d’un coureur comme Alaphilippe, donc c’est dur de le placer vraiment parmi les prétendants à la victoire finale. Mais des coureurs comme lui ou Tony Gallopin sont toujours des bons animateurs de la course. Il peut au moins viser des victoires d’étapes, par exemple lors de la sixième étape entre Saint-Bonnet-en-Champsaur et Villard-de-Lans », estime Bernard Thévenet, le directeur de course.

© ASO – G.Demouveaux

L’ancien double vainqueur du Tour de France pense aussi que Christopher Froome sera là « pour jouer la gagne, comme lors des précédentes éditions. Le cas de Vincenzo Nibali est différent. L’an dernier, il n’était pas venu dans l’optique de se mêler à la lutte pour la victoire finale, même s’il se sentait de mieux en mieux au fil des étapes. Cette année, je ne sais pas dans quel état d’esprit il sera. Mais en tant que vainqueur sortant du Tour, il a quand même un statut à assumer, et devra peut-être davantage se montrer aux avant-postes. Et puis pour les grands leaders, c’est important d’être devant sur une course comme le Dauphiné, à la fois pour se donner confiance et encore plus pour donner confiance à leurs équipiers. »
Si le Dauphiné séduit autant, c’est aussi parce qu’il sert de répétition grandeur nature en vue du Tour de France. La troisième étape (Roanne – Montagny), propose en effet un contre-la-montre par équipes, d’une distance similaire (24 km) à celui de la 9ème étape du Tour de France (28 km entre Vannes et Plumelec). La 5ème étape du Dauphiné (Digne-les-Bains / Pra Loup) est exactement la même que la 17ème étape du prochain Tour de France. «Christian Prudhomme (le directeur du Tour de France) souhaitait inclure l’étape Digne-les-Bains / Pra Loup. Ceci afin que les coureurs puissent prendre des repères dans les cols d’Allos et la montée de Pra-Loup, qui n’ont été au programme d’aucune grande course depuis de nombreuses années », explique Bernard Thévenet. Enfin, lors de la huitième et dernière étape (Saint-Gervais-mont-Blanc / Valfréjus), Froome, Nibali et consorts découvriront les spectaculaires lacets de Montvernier (18 au total, en l’espace d’une montée de 3,4 km à 8,2 %), également au programme de la 18ème étape de la Grande Boucle.

Avec pas moins de quatre arrivées au sommet, le parcours de ce 67ème Critérium devrait plutôt favoriser les grimpeurs. Si aucune étape ne peut vraiment prétendre au statut « d’étape-reine », Bernard Thévenet pense toutefois que les étapes arrivant à Pra-Loup et à Saint-Gervais sont les plus difficiles. Six difficultés sont répertoriées sur cette dernière (Montmélian – Saint-Gervais, 7ème étape, samedi 13 juin) : le col de Tamié (8,5 km à 6,4 %), le col de la Forclaz (8,1 km à 7,8 %), le col de la Croix-Fry (11,3 km à 7 %), le col des Aravis (4,3 km à 5,8 %), la côte des Amerands (2,7 km à 11,2 %) et enfin la montée finale au Bettex (7 km à 7,7 %) où sera jugée l’arrivée.

Martin Léger

© ASO – G.Demouveaux

- Advertisement -