Un protocole sanitaire bien au point, de la vente à emporter (avec des produits frais) pour la pause repas et bien sûr l’accès aux grands espaces offerts par la montagne. C’est le cocktail gagnant de l’été à la Grave, où tout a été mis en œuvre pour se concentrer sur l’essentiel, à savoir une grande bouffée d’air frais sous l’œil de la Meije !

© SATG

Ouvert depuis le 25 mai (uniquement pour les skis-clubs venus s’entraîner sur le glacier de la Girose) et pour le grand public depuis le 18 juin, le téléphérique des Glaciers de la Meije est rôdé pour l’accueil des vacanciers cet été. Marquage au sol pour le respect des distanciations, gel hydro-alcoolique à disposition (avec des pompes à pied), désinfection des cabines chaque soir et port du masque obligatoire à partir de 11 ans dans les gares et les cabines, telles sont les mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la propagation du Covid-19. « On raisonne par groupes de gens venus ensemble. Et on ne force pas le remplissage des cabines, pour éviter de mélanger des gens de groupes différents. Le trajet jusqu’au glacier dure deux trente minutes, c’est moins long que lorsqu’on va faire ses courses au supermarché. Bref, il y a quelques contraintes, mais c’est vraiment supportable », estime David Le Guen, le responsable commercial de la SATG (Société d’Aménagement des Téléphériques de la Grave).

Un parcours ludique attend les vacanciers à la sortie de la gare intermédiaire du téléphérique, à 2400 m d’altitude © SATG

La distanciation reste possible même en cas de petit creux. La « Cabine de 2400 », située au niveau de la gare intermédiaire du téléphérique, propose en effet des paniers-repas à emporter (salades, sandwiches jambon ou saucisson, « avec des produits frais préparés chaque jour dans la cuisine du restaurant « Le  3200 », situé à l’arrivée du téléphérique, dans le respect absolu des conditions sanitaires », précise David Le Guen). Idéal pour aller pique-niquer en toute sécurité dans l’immensité sauvage de la montagne !

Plusieurs panneaux d’information sont installés le long du parcours (facile) de découverte du glacier de la Girose © SATG

Comme l’essentiel reste d’en prendre plein les yeux, le parcours de randonnée pédagogique de découverte du glacier (environ 15 minutes), s’enrichit de nouveaux panneaux d’information. « Il y en avait déjà six depuis l’an dernier, sur les séracs, la géologie, la lecture de paysages. Cet été, on en rajoute six autres : trois sur les techniques d’encordement, la progression et le matériel utilisé sur un glacier, et trois sur la vie spécifique d’un glacier (crevasses, cycle de vie, analyse chimique de la neige) », détaille David Le Guen. De nouveaux panneaux sur la flore, réalisés par le Jardin alpin du Lautaret, vont aussi être installés cet été, aux différents niveaux du téléphérique (au départ, à l’intermédiaire de 2400 m et à l’arrivée, à 3200 m).

Martin Léger

Photos © SATG

- Advertisement -