Pour la première fois depuis leur création en 1990, les championnats du monde de traineau à chiens et skidog se déroulent en France. Et c’est Bessans, haut lieu des sports nordiques, qui offre son décor à cette compétition homologuée par la fédération internationale des sports de traineaux (IFSS). Du 29 janvier au 2 février, 390 attelages représentant 25 nations, soit environ 1 400 athlètes canins, sur lesquels veille une équipe de 18 vétérinaires, vont fouler les parcours enneigés préparés depuis plusieurs mois par l’association la Lekkarod.

Cette dernière s’appuie sur une centaine de bénévoles, dont un tiers originaire du territoire. Le Conseil départemental de la Savoie est d’ailleurs partenaire de cette 18e édition des championnats du monde. Présent sur le site mercredi 30 janvier de 10h à 16h, il proposera animation-jeu et boisson chaude au public pour se réchauffer entre les courses. Celles-ci vont s’enchaîner non-stop toute la journée.

L’événement va mettre en lumière trois disciplines hivernales des sports de traineau. Le traineau à chien (avec des attelages à quatre, six, huit ou plus de 10 chiens), le ski-joring, une nouvelle discipline très en vogue, équipage formé d’un skieur de fond tracté par un ou deux chiens, et enfin le ski-pulka. Le musher est équipé d’une paire de ski de fond et de bâtons, et est relié au chien et à un petit traineau étroit, la pulka. Comme en ski-joering, la pratique de la pulka nécessite une bonne condition physique et une endurance à la hauteur de celle des chiens !

Le ski-joering, version hivernale du canicross, est un sport en plein essor ©Lekkarod

Les couleurs de la France seront  portées en ski-joering par Antony Le Moigne, double champion du monde de ski- joering, multiple champion de France de canicross et triple champion de France en bike-joering. Le Normand s’entraîne très régulièrement en Haute-Maurienne-Vanoise, le pays de Christophe Caron, le local de l’étape ! Eleveur, dresseur, compétiteur et formateur à la Fédération Française des Sports de traineaux, il s’élancera dans la course de moyenne distance avec un attelage « Open » (tous types de chiens) de 12 chiens.

A Bessans des itinéraires taillés pour le traineau à chien ©Vincent Piccerelle

Pendant quatre jours, 7 heures de course non-stop. Parmi les plus spectaculaires, le départ en mass-start de 26 attelages de quatre chiens (le 1er février).

Moins de 15 jours après la Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc, Bessans la joue à nouveau Grand Nord !