Cette course pour cyclistes amateurs, comptant pour le Grand Trophée, se déroule dimanche 30 juin, avec un départ au niveau du barrage du Verney, à Allemont, et une arrivée à Vaujany. Entre temps, il aura fallu grimper de nombreuses difficultés. Les coureurs du Grandfondo (soit le plus grand parcours, 175 km et 3850 m de dénivelé positif cumulé) commenceront par une vingtaine de kilomètre en faux plat descendant jusqu’à Séchilienne, où ils attaqueront la première difficulté du jour, à savoir l’ascension de l’Alpe du Grand Serre (col de la Morte), avant de replonger sur Valbonnais. De là, ils grimperont au col d’Ornon, puis redescendront en direction d’Allemont, pied d’une ascension de 26,7 km jusqu’au col de Sarenne, en passant par Villard-Reculas, le Pas de la Confession, Huez et l’Alpe d’Huez. Une longue redescente sur Mizoën puis Bourg d’Oisans les amènera au pied de l’ultime montée du jour, celle de Vaujany, plutôt courte (4 km) mais avec des passages à plus de 10 %. Le parcours Mediofondo (112 km et 2450 m de dénivelé) est identique, à cette différence notable qu’il épargne aux coureurs la longue montée au col de Sarenne, pour rejoindre directement l’arrivée à Vaujany depuis Allemont.

La montée finale sur Vaujany offre de jolies vues sur le lac du Verney © OT Vaujany

Inscriptions en ligne jusqu’au jeudi 27 juin à minuit, ou sur place, samedi 29 juin entre 14h et 19h à Vaujany ou dimanche 30 juin de 6h15 à 7h15 au barrage Hydrelec au Verney (départ prévu à 7h15). Un village exposants et diverses animations attendront coureurs et spectateurs à Vaujany, samedi 29 juin de 14h à 19h et dimanche 30 juin à partir de 10h (remise des prix prévue à 15h).

Lorsque vous apercevrez la cascade de la Fare, l’arrivée ne sera plus très loin ! © OT Vaujany

Cette cyclosportive La Vaujany marque le début d’une semaine cyclo chargée en Oisans. Jeudi 3 juillet se tiendra le Prix des Rousses, une grimpée chronométrée de « seulement » 40 km, mais avec 1600 m de dénivelé, qui relie Bourg d’Oisans à Vaujany (arrivée au centre estival du Collet) en passant par l’Alpe d’Huez et Villard-Reculas. Puis, dimanche 7 juillet, place à la Marmotte, la plus ancienne cyclosportive française (créée en 1982), qui attire chaque année 7500 cyclos d’horizons divers (88 % d’inscrits étrangers, soit 6600 concurrents !). Le parcours, immuable, démarre de Bourg d’Oisans, avant d’escalader les cols du Glandon, du Télégraphe, du Galibier, et enfin les 21 lacets de l’Alpe d’Huez, où sera jugée l’arrivée après 174 km et 5000 m de dénivelé !

Photo de une : Si elle n’est pas très longue (4 km), la montée finale vers Vaujany propose quelques passages redoutables, à plus de 10 % © OT Vaujany