Perrine Laffont est bien la patronne du ski de bosses féminin. A seulement 20 ans, la championne olympique de Pyeongchang remporte le classement général de la coupe du monde de la spécialité pour la deuxième année consécutive. Un globe de cristal assuré après sa deuxième place sur l’épreuve de bosses simples de Shymbulak (Kazakhstan), dernière course de coupe du monde de la saison. Laffont a été d’une régularité incroyable cet hiver : elle est montée neuf fois sur le podium (dont quatre victoires) en autant de courses de coupe du monde, sans oublier un titre mondial en bosses parallèles et une médaille de bronze en bosses simples ! Cerise sur le gâteau, elle remporte le gros globe de cristal récompensant la lauréate de la coupe du monde de ski freestyle, qui réunit les bosses, le skicross, le halfpipe, le saut acrobatique, le slopestyle et le big air, avec un calcul de la moyenne de points marqués par course disputée. Laffont est la première Française à décrocher le gros globe de cristal depuis Ophélie David en 2009, quand la skieuse de l’Alpe d’Huez écrasait le skicross mondial.
L’équipe de France de ski freestyle vit décidément un hiver faste. La semaine dernière, Bastien Midol avait décroché le globe de cristal du skicross, après avoir remporté coup sur coup ses deux premières victoires en coupe du monde à Sunny Valley (Russie). Le titre mondial en skicross masculin était de son côté revenu au skieur de Crest-Voland François Place.
A noter aussi, pour ce week-end des 2 et 3 mars, la belle deuxième place de Chloé Trespeuch en snowboardcross à Baqueira Baret. La médaillée de bronze des JO de Sotchi signe son premier podium de l’hiver, le 17ème de sa carrière en coupe du monde (dont deux victoires).

Photo de une : Perrine Laffont en action lors de son titre olympique à Pyeongchang © CNOSF / KMSP