Le Tramway du Mont-Blanc est emprunté quotidiennement en été par les alpinistes qui se lancent à l’assaut du mont Blanc depuis le Nid d’Aigle, terminus de ce TMB. Mais le célèbre train à crémaillère donne aussi accès à des randonnées beaucoup plus accessibles, y compris avec de jeunes enfants, comme celle de l’alpage de la Charme.

Du Nid d’Aigle, terminus du TMB, offrez-vous une petite balade pour vous approcher du glacier de Bionnassay ! © Boris Molinier

L’Aiguille du Goûter, le massif des Aravis, le Val Montjoie, et bien sûr le massif du Mont-Blanc. C’est le panorama à couper le souffle qui vous attend depuis l’alpage de la Charme, situé à 1800 m d’altitude. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il est facile d’accès et constitue un but idéal pour une randonnée en famille. « On prend le TMB jusqu’au col de Voza, puis on remonte en direction du sommet du Prarion, d’abord par une piste, puis en traversant une forêt d’épicéas, avant d’atteindre l’alpage. Il faut compter de une à deux heures de marche, suivant l’âge des enfants (on peut les emmener sans soucis à partir de 5 ans) », explique Nicolas Cartier, accompagnateur en montagne à la Compagnie des Guides de Saint-Gervais Mont-Blanc.

Le Tramway du Mont-Blanc © Bernard Tartinville

Cet alpage de la Charme constitue une halte idéale pour pique-niquer. « Il y a une ambiance assez sauvage, à l’écart des pylônes de remontées mécaniques. On y trouve également une grosse diversité de fleurs (gentianes, lys,etc), surtout en juillet, et aussi des vaches, moutons, chèvres », détaille Nicolas Cartier. Pour faire une boucle, plutôt qu’un aller-retour, suivez la direction du Prarion, puis du col de Voza. Comptez environ 3h30 à 4h de marche au total pour cette boucle d’environ 300 m de dénivelé. « Sur le retour, on passe à proximité de grosses fourmilières, d’orchidées, ou encore de tourbières où vivent de petits tritons », précise l’accompagnateur.

© Boris Molinier

Une autre possibilité pour combiner trajet en tramway et petite balade familiale consiste à aller jusqu’au Nid d’Aigle, terminus du TMB, à 2372 m d’altitude. De là, une petite boucle balisée avec un dénivelé négligeable (une cinquantaine de mètres tout au plus), vous permettra de vous approcher un peu plus près du glacier de Bionnassay. Comptez environ 45 minutes à 1h de marche. Suffisant pour ressentir l’ambiance de la haute montagne… sans difficultés particulières !

Martin Léger

Photo de une © Boris Molinier

- Advertisement -