Formé en 2005 par la liaison entre six stations-villages du Beaufortain et du Val d’Arly, l’Espace Diamant est le dernier né des grands domaines skiables interconnectés. Retour sur sa création, les projets à venir et la célébration de cet anniversaire, avec Patrice Blanc-Gonnet, directeur de l’office de tourisme de Praz-sur-Arly, actuel président de l’association qui en assure la promotion.

 

Actumontagne : Cette saison, l’Espace Diamant a 10 ans? Qu’avez-vous prévu pour fêter cet anniversaire ?

Patrice Blanc-Gonnet : Qui dit anniversaire, dit cadeaux. Comme pour le diamant caché il ya quelques années sur le domaine, nous voulons communiquer de façon originale pour faire parler de nous. D’où un jeu-concours sur le site www.espacediamant.com qui fera gagner 10 ans de vacances au ski tout compris. Le 9 janvier, nous organisons une journée spéciale anniversaire avec le forfait journée à 10€ seulement pour les adhérents des cartes Easy ou carte Blanche (contre 38,80€ plein tarif). Ce jour-là, il y aura plein d’animations festives et ludiques dans les différentes stations. Nous vous attendons nombreux !

Actumontagne : Comment est né l’Espace Diamant ?

PBG : Il est né en 2005 du regroupement des domaines skiables de l’Espace Cristal, formé en 1984 par les stations des Saisies/Hauteluce et de Crest-Voland Cohennoz, d’un côté, et de l’autre, de l’Espace Val d’Arly, créé en 1973 et associant les stations de Flumet, Notre-Dame-de-Bellecombe et Praz-sur-Arly. La création des télésièges de Douce et Grattary ont permis de relier Les Saisies et Notre-Dame-de-Bellecombe et de définir ses contours initiaux. Installé entre Val d’Arly et Mont-Blanc, il s’est d’emblée positionné sur du ski balade plutôt que du ski sportif, grâce à la grande variété de ses paysages et la beauté de ses panoramas, notamment sur le mont Blanc.

Le directeur de l'OT de Praz-sur-Arly, Patrice Blanc-Gonnet, est aussi cette année le président de l'association de promotion de l'Espace Diamant

Actumontagne : En 10 ans, a-t-il évolué ?

PBG : Bien sûr, tant dans sa taille que dans sa fréquentation ! L’an dernier, il s’est agrandi avec l’ouverture du nouveau secteur de Bellasta sur le domaine des Saisies, accessible par un télésiège débrayables 6 places. Le domaine skiable est passé de 185 kms à 192 km et nous avons, du même coup, amélioré la liaison avec Praz-sur-Arly. Aujourd’hui, le dernier né des grands domaines skiables reliés français est le 6e espace skiable en France avec 157 pistes entre forêts, alpages et stations-villages. Le chiffre d’affaires des exploitants (La régie des Saisies et Labellemontagne) s’élève à 26 millions d’euros, dont 12 millions pour les ventes concernant l’Espace Diamant. C’est le double par rapport à son premier exercice.

Actumontagne : Peut-il s’étendre encore vers d’autres domaines skiables, ceux des Contamines ou de Megève par exemple, comme cela était prévu à l’origine ?

PBG : L’Espace Diamant c’est une belle réussite collective. L’idée c’est de continuer à investir sur l’existant, d’améliorer les liaisons entre les domaines et… vers d’autres domaines. La réflexion entre les exploitants des remontées mécaniques et les collectivités locales a commencé. La volonté est là. L’ambition aussi de continuer à investir. La liaison entre Praz-sur-Arly et Megève est souhaité par les maires des deux communes. Mais ce sont des dossiers très longs, à 5 ou 10 ans. Comme pour la création de l’Espace Diamant, pas question de passer en force. Nous prônons un développement durable et raisonné. Ce qui est sûr c’est que sa création a permis de garder des emplois au pays.

Actumontagne : Quoi de neuf cet hiver ?

PBG : Depuis le départ, l’Espace Diamant innove en diversifiant la pratique de la glisse à travers différents engins ludiques qui changent du ski classique. Yooner, SnowScoot, speed-riding, vélo ski, baby-snow… Cet hiver, on pourra découvrir le wingjump avec Serge Tuaz, ou comment une petite voile permet de vivre de nouvelles sensations sur les pistes, ou encore le Snake gliss (train de luges assemblées entre elles) pour une descente collective endiablée et joyeuse.

Propos recueillis par Sophie Chanaron

 

- Advertisement -