Le Corbier a 50 ans en 2017. La station de Maurienne bénéficie largement du plan d’investissements de 30 millions d’euros engagé d’ici à 2019, par le gestionnaire des remontées mécaniques d’une partie des Sybelles dont elle fait partie. A la clé plus de confort, de sécurité et de temps passé sur les pistes.

En mai 2015, les communes de Villarembert et de Saint-Jean-d’Arves confiaient à nouveau à la Satvac (groupe Maulin.Ski) la délégation de service public du domaine skiable du Corbier, pour une durée de 30 ans. Cette station de 3e génération, fondée en 1967 et entièrement piétonne, fait partie du 4e domaine skiable français, Les Sybelles. Créées en 2003 par Gaston Maulin, elles relient entre elles, six stations de Maurienne, Le Corbier donc, Saint-Jean-d’Arves, Saint-Sorlin-d’Arves, Saint-Colomban- des Villards, La Toussuire et Les Bottières.

Les trois premières sont gérées par la Satvac qui a prévu un plan d’investissements de 30 millions d’euros sur trois ans (2016-2019). Ce programme se traduit par l’engagement de 23 millions d’euros de travaux pour cette seule saison 2016-2017, en vue d’optimiser les installations et les liaisons inter-stations.

Deux nouveaux six places débrayables

« Le domaine skiable du Corbier met en service cet hiver deux nouveaux télésièges 6 places débrayables », détaille Julie Dal-Bon, directrice adjointe de la Satvac. Le Charvin Express, qui remplace le 4 places débrayable de la Chal sur le secteur Saint-Jean-d’Arves, et celui de la Voie Lactée, nouveau télésiège construit au bas du Corbier, pour accéder plus facilement au secteur intermédiaire du plateau de la Verne. Le télésiège 4 places du Grand Crozat a été démonté et réinstallé en parallèle du Sybelles Express. Désormais rénommé le télésiège de l’Ourson, il est dédié aux débutants. La station, cinquantenaire en 2017, bichonne d’ailleurs particulièrement les apprentis-skieurs cette saison.

« Nous créons en effet un véritable espace débutants, derrière l’office de tourisme du Corbier », ajoute Julie Dal-Bon. Entièrement fermé pour que les skieurs débutants puissent évoluer en toute sérénité, cette aire d’apprentissage est équipée d’un téléski à enrouleur (déplacement du téléski Baiko) et de deux tapis roulants couverts de 40 et de 70 mètres de long. Le tapis de 40 mètres dessert à la fois la zone débutant ski et l’espace luge. Enfin, autre amélioration notable, l’élargissement de la piste des Jardins qui relie le haut et le bas de la station du Corbier. Les skieurs les moins chevronnés, là encore apprécieront !

Sophie Chanaron

 

 

 

- Advertisement -