Visiter le garage des dameuses, découvrir le fonctionnement de l’usine à neige, s’exercer à l’entretien des skis ou partager une descente privilégiée avec les pisteurs. Toutes ces activités, insolites et gratuites pour la plupart, sont proposées cet hiver à Oz-en-Oisans. Mathieu Rougier, responsable animations et événements à l’office du tourisme d’Oz, nous les présente.

La visite du garage des dameuses
« Elle a lieu deux fois par semaine pendant les vacances scolaires, une fois par semaine hors vacances, par groupes de 12 à 14 personnes. Les mécaniciens expliquent le fonctionnement des dameuses, leur coût, en quoi consiste le travail des dameurs. Parfois l’un d’eux fait une petite démonstration juste devant le garage. Les visiteurs peuvent monter dans la dameuse – arrêtée – pour voir le tableau de bord, avec les caméras de recul, le GPS – qui permet de connaître précisément la hauteur de neige – les joysticks, les deux manettes latérales… On se croirait un peu dans un jeu vidéo ! »

Bienvenue dans l’antre des dameuses ! © OT Oz-en-Oisans

La visite de l’usine à neige
« On se rend à l’usine principale, située légèrement en contrebas de l’Alpette (il y a deux autres usines sur le domaine d’Oz-Vaujany). Il faut compter environ dix minutes de marche depuis l’arrivée de la télécabine de l’Alpette pour y accéder. Sur le chemin, on va dépiauter un canon à neige, pour montrer l’ordinateur de bord situé juste dessous, mais aussi voir les anémomètres. C’est à l’usine qu’on fabrique l’air comprimé nécessaire à la production de neige de culture, l’autre élément étant l’eau, issue de la retenue collinaire juste au-dessus de l’usine. Un nivoculteur explique comment les enneigeurs fonctionnent, la façon dont on exploite les infos sur la température ou le vent pour orienter au mieux les canons, les histoires de température humide ou températures sèches… Au-delà de l’aspect technique, on se rend vraiment compte que ces nivoculteurs sont des passionnés de la neige et de leur métier. Les visites ont lieu une fois par semaine, pendant les vacances uniquement.»

L’atelier de réparation des skis est proposés tous les mardis de l’hiver, de 17h à 18h © Charlotte Rochette/OT Oz-en-Oisans

L’atelier de réparation du ski
« Il est proposé par Jérôme et Julie, qui tiennent La cabane à skis, tous les mardis de l’hiver de 17h à 18h, à partir de 16 ans, avec des groupes de 6 personnes maximum. Ils nous montrent la structure du ski, ce qu’on peut réparer ou pas… Et surtout, ils nous proposent de nous exercer directement à aiguiser une carres, boucher des trous dans la semelle, la farter,etc. On participe vraiment, et on se rend ainsi compte que c’est un travail de longue haleine ! »

Le ski au coucher de soleil, c’est une descente de 1500 m de dénivelé dans une ambiance magique © OT Oz-en-Oisans

Le ski coucher de soleil
« Cette animation est proposée tous les mercredis à partir des vacances de février. On prend la dernière benne du téléphérique de Vaujany – vers 17h15 / 17h30 – avec les pisteurs, dont certains sont aussi guides de haute montagne. Arrivés au sommet du dôme des Rousses, à 2800 m d’altitude, les pisteurs nous parlent de leur métier, des sommets des alentours, de la neige, de la sécurité… On va aussi souvent croiser un dameur, qui évoquera les échanges quotidiens entre dameurs et pisteurs. Là encore, ce sont des passionnés, qui prennent le temps d’expliquer leur métier, qui sont avides de nous faire partager leur passion. On redescend ensuite à ski jusqu’à Oz des pistes rouges, sur 1500 m de dénivelé, les lampes frontales étant fournies. Il faut un niveau troisième étoile minimum. L’inscription – 14 € en sus du forfait remontées mécaniques – se fait auprès des remontées mécaniques ».

Photo de une : Ski au coucher de soleil © OT Oz-en-Oisans