Même si l’hiver tarde à réellement pointer le bout de son nez, il est toutefois possible de skier dans certaines stations (trois en ski alpin, deux en ski de fond). La baisse des températures constatée ces derniers jours a permis de démarrer la production de neige de culture, et peut laisser espérer l’ouverture d’autres domaines skiables à compter du 1er décembre.

En ski alpin

Tignes : la station de Haute-Tarentaise est ouverte en continu depuis le 17 octobre. Si le ski se cantonnait jusqu’ici au glacier de la Grande Motte, sachez que la piste rouge Double M – permettant le retour skis aux pieds à la station – sera accessible à compter de ce samedi 24 novembre. Bref, vous pourrez glisser sur 1300 m de dénivelé d’une traite (du sommet du glacier à la station). Six remontées seront ouvertes : funiculaire, télésièges débrayables Lanches et Vanoise, télésiège Panoramic, téléskis Rosolin et Champagny. Elles donnent accès à sept pistes : bleue Rosolin, rouges Glacier, Dahu, Rimaye, Face et Double M, noire Descente. La liaison avec Val d’Isère n’est pas encore ouverte. Jusqu’au 30 novembre, le forfait est à 33 € pour les adultes (28 € pour le tarif réduit).

Skis tests, Val d'Isère, Val Thorens
A Val d’Isère comme à Val Thorens, vous pourrez tester gratuitement les derniers modèles de ski et de snowboard © C.Ducruet – OT Val Thorens

Val d’Isère : Le week-end du 24-25 novembre marque l’ouverture (définitive) et en continu de la station. Si les retours d’Est de début novembre ont apporté de belles quantités de neige – on relève 60 cm de neige compactée à 3000 m d’altitude – l’enneigement est en revanche insuffisant en-dessous de 2300 m d’altitude. Du coup, il sera possible de skier sur les parties hautes de trois des quatre secteurs de la station (Solaise, Bellevarde et Fornet-Iseran), mais le retour s’effectuera via les remontées mécaniques. Environ 50 % de celles-ci fonctionneront sur l’ensemble du domaine. Côté pistes, vous glisserez sur l’intégralité du glacier du Pisaillas et les pistes Col, Pont Abatte et Pyramide (partie basse) sur le secteur Fornet-Iseran. Sur Solaise, huit pistes seront ouvertes (Glacier, Plan Millet, Madeleine, Col, Fourche, Marais, Saint-Jacques, Cugnaï), et neuf sur le haut de Bellevarde (haut de la OK, Diebold, 3J, Verte, Borsat, Col de Fresse, Genepy, Grand Pré, Collet). Notez que vous pourrez tester gratuitement les nouveaux modèles de skis et snowboards en vous rendant sur le Village tests 2019 Ski Force, installé à l’arrivée de la télécabine de Solaise . 23 marques y seront présentes : 18 pour le ski et 5 pour le snowboard. Une tombola sera en prime organisée le samedi pour les testeurs (conservez bien votre badge), avec plusieurs paires de ski à gagner. Pour ce week-end d’ouverture, les forfaits journée seront à 42 € pour l’ensemble du domaine ou à 33,50 € pour Solaise uniquement.

Dameuse en action, mercredi 21 novembre 2018 à Val Thorens © T.Loubère – OT Val Thorens

Val Thorens : Initialement prévue le week-end du 17-18 novembre, l’ouverture de la plus haute station d’Europe aura finalement lieu le 24 novembre. Le froid des derniers jours a permis la production de neige de culture. Environ 30 % du domaine skiable sera accessible ce week-end, avec « entre 12 et 15 pistes ouvertes » selon le service accueil de l’office du tourisme. Elles seront desservies par les remontées mécaniques suivantes : Funitel de Péclet, télécabines Moraine et Cairn, télésièges débrayables Portette, Cascade et 2 lacs, tapis Musaraigne & Campagnols et Castor & Pollux. Des tests gratuits des dernières nouveautés (skis, snowboards, accessoires), des initiations gratuites au snowboard pour les moins de 10 ans, et une découverte du domaine skiable avec les moniteurs UCPA, sans oublier des jeux à gogo et autres DJ sets sont au programme du week-end. Tarifs : 44 € le forfait journée ; 39,60 € les 4 heures ; 67,80 € le week-end.

En ski de fond

Bessans : la station de Haute-Maurienne avait été la première à ouvrir en France, dès le 20 octobre, grâce au snowfarming (stockage de la neige de la saison précédente sous de la sciure). Les températures trop douces avaient malheureusement entraîné la fonte de la neige. Mais les enneigeurs ont pu fonctionner ces derniers jours. Une boucle d’environ deux kilomètres (niveau bleu), tracée autour du pas de tir de biathlon, sera de nouveau accessible en continu à partir de samedi 24 novembre. Damage uniquement pour le skating. Tarifs : 5 € la journée ou 4 € l’après-midi (à partir de 13h) pour les fondeurs, 6 € la journée pour les biathlètes.

Sous son manteau de sciure de bois, la neige s’est bien conservée aux Saisies ! La technique du snowfarming permet à la station d’ouvrir une boucle en avant-première ©OT Les Saisies

Les Saisies : Comme Bessans, la station hôte de ski de fond et biathlon des JO de 1992 a utilisé le snowfarming pour proposer une ouverture anticipée de son domaine nordique. Une boucle d’environ 1 km (skating uniquement) est ainsi proposée en accès gratuit depuis le 17 novembre.

Photo de une : Tignes, le dimanche 18 novembre 2018 © Martin Léger